http://www.dvdfr.com/images/dvd/cover_200x280/3/3441.jpg

Star Trek IV : Retour sur Terre - 1986.

Après un épisode III lyriquement mou d' après de bonnes idées, de chouettes effets spéciaux et des décors et maquettes sublimes, il fallu se rendre à l' evidence : Si on faisait pas un tant soit peu évoluer l' univers Star Trek, on courait à la catastrophe de la redite molle et finalement lassante (le pire à éviter pour une licence cinéma)...

Et arrive Star Trek IV....

http://dvdbcko.dvdcritiques.com/upload/774/bandeaug_film.jpg

Au XXIIIe siècle dans notre galaxie, un étrange cylindre non identifié neutralise plusieurs vaisseaux tout en émettants de bizarres signaux radios ressemblant plus à première vue à des cris qu' a un quelconque langage. Mis sur orbite terrestre, la "sonde" étrangère commence à aspirer l' eau des océans tout en projetant de la vapeur, laquelle occulte peu à peu le soleil. La température et le climat terrien se dégrade, des tempêtes et ouragans se créent, la terre et l' humanité à plus forte raison semble condamnée...

On reprend donc le triptique II-III-IV puisqu' on retrouve notre équipage sur Vulcain peu de temps après le sauvetage de l' âme de Spock (episode III). Kirk et ses hommes doivent faire face à un dur retour. Sur Terre (Starfleet), la cour martiale à été votée envers Kirk et son équipage pour diverses raisons : Insubordinations, vol de l' enterprise et destruction de celui-ci (cf Star Trek III) par exemple. Après un vote, L' amiral Kirk décide finalement de rentrer sur Terre avec le vaisseau Vulcain capturé (cf episode III) afin d' assumer les conséquences, mais pendant ce temps une étrange sonde cylindrique émettant des bruits étranges en replay, entre dans le système terrien.

Tout vaisseau passant à proximité de cette sonde se voit s' arrêter. Toute l' énergie disparaît (un peu comme dans "la guerre des mondes" de Spielberg récemment mais je dis ça a titre d'exemple, les deux films n'entretenant finalement peu de rapports) et les docks de Starfleet cessent peu de temps après le passage de l' énorme sonde, d' émettre.
Rien ne peut stopper l' incroyable cylindre vers son voyage sur la Terre. Sauf Kirk et ses hommes qui ont découvert que la fréquence de la sonde étrangère ressemble étrangement aux signaux et chants des cétacés : des baleines à bosses terriennes.
Problème : Les baleines ont toutes disparues au XXIIIe siècle.
Pour l' équipage du U.S.S Enterprise, il n' existe qu'une seule solution, tenter un voyage à travers le temps pour revenir en arrière au XXe siècle, quand ces espèces existaient alors... http://dougall.variclier.free.fr/images/wah.gif

http://dvdbcko.dvdcritiques.com/upload/774/Capt_film.jpg

_ ayez l' air naturel Spock, on dirait que vous êtes un hippie ou un membre de la secte aum... http://dougall.variclier.free.fr/images/rire.gif

La grande nouveauté du film c'est l' omniprésence de l' humour en plus d'une histoire très écologique, ce qui finalement apporte un sang neuf salutaire. Là où avant c'était plus complot, guerres Klingons/Fédération, objets et énigmes menaçants, se trouve éclipsé le temps d'un film par la préoccupation principale : comment ramener une baleine à bosse au XXIIIe siècle ?  http://dougall.variclier.free.fr/images/rire.gif

Et puis rien que voir l' équipage du futur débarquer sur Terre en 1986 est franchement hilarant. Pour Mc Coy en hopital, on est en temps de barbarie, quand à Tchekov et Uhura qui demandent à un flic dans la rue pour chercher de quoi booster le vaisseau camouflé :

"Excusez moi vous avez une centrale nucléaire dans le coin ?
_ Oui nous cherchons de l' énergie nucléaire."

(un temps. Le flic ne dit rien et les regarde comme si ils s'étaient échappés d'un asile.)

- Il a pas compris (se tournant vers le flic). Nucléaire.
_ Nou-clé-aire."
http://dougall.variclier.free.fr/images/rire.gif

http://dvdbcko.dvdcritiques.com/upload/774/capturefilm5.jpg

Mon dieu, nous sommes retournés à...L' inquisition ! 

Vous l'aurez compris, ce Star Trek fait dans l'humour et dans l'auto dérision face à un sujet important d'écologie bien traité. Et l' évolution des personnages se précise. Dans l' épisode III ils avaient des petites scènes, là ils y ont encore droit, même carrément des scènes entières comme la poursuite de Tchékov, voire son interrogatoire, la séquence avec Scottie aussi pour convaincre un ingénieur d'usine de leur passer des matériaux pour la réparation et s' apercevoir qu'il faut encore utiliser un clavier pour l' ordinateur dans cette époque dégénérée. La séquence de Spock avec la baleine, voire le Punk dans le bus, Sulu et l' hélicoptère...
Que du bonheur  http://dougall.variclier.free.fr/images/dent.gif

Après y'a bien deux-trois petites incohérences dans le film mais ça passe. Et ça passe même très bien tellement on passe un bon moment.

L'image est sublime comme pour le III (tenons compte de l' âge du film aussi et là, c'est pas mal). Le son en V.F est du dolby surround 4.0 mais Tchekov a retrouvé sa belle voix d' éphèbe russe donc ça va !
La V.O en 5.1 roxxe bien quand même, rien que pour les effets sonores, on est gâtés. Mettez plus fort pour vous immerger avec le son des baleines...
Merde ça fait presque même mieux que le grand bleu, j' étais aux anges moi  http://dougall.variclier.free.fr/images/dent.gif

http://dvdbcko.dvdcritiques.com/upload/774/Capt_son.jpg

Allo ordinateur ?

_ Euh Scottie, il faut utiliser un clavier à cette époque...

_ Ah euh oui, où avais je la tête... http://dougall.variclier.free.fr/images/rire.gif  http://dougall.variclier.free.fr/images/dent.gif

Bref gros moment de plaisir qui fait franchement du bien après l' episode III moyen.
Un très bon film. Ah que oui !^^

Et en bonus, comme les autres versions simples, la bande annonce pour les puristes de la V.O (parce qu'on peut pas mettre les sous titres erf) mais aussi un mini documentaire sur la réalisation du film par notre mr Spock (Leonard Nimoy), qui même si il ne dure que 15 mn, est bien intéressant. Vous verrez comment ils ont fait avec les baleines, c'est hallucinant, mais je conseille de voir le film d' abord pour ne pas gâcher le plaisir^^

Bref Star Trek IV est un excellent film ! Le meilleur avec le I pour moi et aussi le plus simple d'accès à tous les réfractaires à l'univers de Star Trek aux esprits bourrés declichés juste après avoir vu l'antique série des 60's.


P.S : Vous trouvez que j'abuse inhabituellement de smileys ? Vous avez raison mais celà montre clairement mon enthousiasme pour cet épisode.