dimanche 28 janvier 2007

Silent hill (2)

Après lecture des interventions de Gans et bien sûr, bien avant celà, de Akiora Yamaoka, on comprend plus clairement le jeu à travers le prisme du film (et vice-versa).Une ambiance, une esthétique, une volonté d'ouvrir pour un plus large public, la peur plus comme malaise que comme sursaut (un truc très travaillé chez Cronenberg où la "peur-malaise" continue de travailler aux tripes bien après la vision du film), et bien sûr la question que se posent plus ou moins tous ceux qui ont joués aux jeux ou écoutés les fabuleuses... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 28 janvier 2007

Silent hill (1)

Rendons à César ce qui est à César, si Edounet, jeune cinéphile, ne m'avait pas prévenu sur un forum de la sortie imminente du film, je ne l'aurais pas vu, tout autant pris que je pouvais l'être dans mes études, surtout mon examen à la fin de l'année.Mais j'allais voir le film. C'était le 11 mai 2006 alors que j'avais peut-être d'autres choses plus importantes à faire.Mais j'ai toujours étonnamment fait passer, à la grande incompréhension de mes proches, mes passions cinéphiliques, musicales et bédéphiliques avant la raison.... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 20 janvier 2007

The Galaxy Railways

(Existe en un seul coffret - intégrale - aussi...)Dans une galaxie far, far away....Very far away friends...Nous avons l'univers de Leiji Matsumoto. Univers qui s'étend et se répercute à chacune de ses séries où les personnages se ressemblent parfois un peu tous quand ils ne sont pas des doubles propres des héros principaux Albator (ou Harlock) et Esmeralda plongés dans une autre histoire (Gun Frontier du même Matsumoto plonge nos trois héros de Albator 78/84 dans une série de western spaghetti où Leone n'est pas loin !) quand ce ne... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 janvier 2007

L' Au-delà

Film gore interdit aux moins de 16 ans.1927, la Nouvelle-Orléans… Un peintre est puni pour avoir donné une vision picturale de l’enfer. Il est crucifié dans le sous-sol d’un hôtel et défiguré à la chaux vive. 54 ans plus tard, Liza Merril vient s’installer dans ce même hôtel, dont elle a hérité, décidée à le retaper en vue d’une réouverture. Mais peu à peu des phénomènes étranges se produisent. Ainsi commence le règne de la terreur...Film surprenant que cet Au-delà de Lucio Fulci. Au risque de révéler le film, je commencerais en... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:03 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
mercredi 3 janvier 2007

Le garde du corps (1961)

Sanjuro, un ronin (samouraï désoeuvré) arrive dans un village où deux clans s'affrontent : celui du fabricant de saké et celui du fabricant de soie. Sanjuro va proposer ses services au plus offrant. Rusé, il va tirer parti de la destruction des deux clans rivaux...Quand on voit ce film, on comprend immédiatement que le samouraï de Kurosawa a fortement inspiré tout un pan du western spaghetti à la Sergio Leone notamment l' amoral "Sans nom" joué par Clint Eastwood. Sanjuro (notre bon vieux Toshiro Mifune, l'acteur clé... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]