Suiteuh.

* Un gag

shaun2

shaun3

shaun4

Shaun of the dead - Edgar Wright

La séquence du dégommage de zombies à coups de vinyles. Enormous. Après avoir malencontreusement dégommé leur premier zombie, Shaun et son pote entendent à la télévision qu'il faut se débarasser des zombies en visant la tête. Et ça tombe bien, il en reste deux dehors pour faire des essais...

-------------

* Un fou-rire.

avioooooon

Y'a t'il un pilote dans l'avion ?

Entre ça, Les tontons flingueurs, Hot-shots (1 et 2) et le père Noël est une ordure, le choix fut difficile assurément.

-------------

* Un rêve

ivan1

ivan2

ivan3

ivan4

J'échangerais volontiers mes rêves contre ceux d'Ivan de L'Enfance d'Ivan (Tarkovski), notamment le 3e...

 

--------------

* Une mort

reporter1

reporter3

reporter4

Profession Reporter - Michelangelo Antonioni.

--------------

* Une rencontre d'Acteurs

Hmm... Heat de Mann je dirais. Rien que pour Pacino et De Niro ensemble, face à face. Comme tout le monde quoi. :)

---------------

* Un baiser

shara1

shara2

shara3

Shara de Naomi Kawase

En y réflechissant, c'est ce qui m'a le plus marqué récemment. Sa sincérité sans faille qui désarcelle tout à coup et son imprévisibilité surprenante à la chaleur d'un après-midi d'été. C'en serait presque gratuit que j'applaudirais aussi de toutes façons devant la justesse de la scène.

-------------

* Une scène d'amour.

femsable1

femsable2

femsable4

La femme des sables d'Hiroshi Teshigahara

Une femme inconnue qui offre amour et hospitalité sans rien exiger et un homme frustré, méfiant, obstiné. Lors d'un effondrement de sable sur la maison, ils se retrouvent quasiment recouverts de grains et l'Homme se charge de les essuyer sur la jeune femme. Premier geste d'ouverture sensible de l'homme sur la voie de l'évolution qui entraîne d'un coup une magnifique scène d'amour. Le spectateur était largement échaudé par la vision quasi-érotique et abstraits de gros plans de corps mêlés aux grains, là il est en condition pour péter une durite probablement. Ouh, il fait chaud non ? Vous trouvez pas ? Moi je vais aller ouvrir une fenêtre... agnaaa

---------------

* Un plan séquence.

sacrifice1

sacrifice3

sacrifice5

sacrifice6

sacrifice7

Le sacrifice d'Andréï Tarkovski.

J'ai changé au dernier moment puisque c'était bien parti pour celui, hallucinant de la voiture dans Les fils de L'Homme de Cuaron ou celui au suspense formidable de La soif du mal de Wells. Puis j'ai hésité brièvement sur celui, final de Nostalghia ou Profession Reporter pour me focaliser sur celui-ci. En plus edou' a le dvd donc il pourra visionner. Hein Edou ? ^^

----------------

* Un plan tout court

manhattan

Manhattan de Woody Allen.

Pouf, pouf. Le coeur a parlé.

--------------

Suite prochainement...