Je voulais un titre de post qui en ait (qui soit "burné" en gros), j'espère qu'il a atteint son but en vous interpellant. Je m'excuse aussi du manque gravissime de sommeil qui, comme à l'ordinaire, me détruit systématiquement mes rares neurones et se traduit généralement par une accentuation de fautes d'orthographes gênantes quand j'écris sur internet; par un oubli fallacieux de toute mémoire ou donnée importante dans la vie réelle. Sauf que généralement le manque de sommeil et plus lié à une baisse des heures de repos nocturnes quotidiennes et que je n'ai pas trop à m'en plaindre (sauf quand j'enquille plusieurs jours de suite, aie). Là, c'est une totale nuit blanche, ce que je supporte de plus en plus difficilement avec le temps, me transformant en une loque incroyablement vide le lendemain. Eh oui, car hier soir j'étais à la Nuit Rétro-gaming, une sorte de nuit geek dédiée aux adaptations de jeux vidéos en films. Le principe ? Survivre à une ribambelle de bandes-annonces et de films (heureusement on a 20 mn d'entracte entre chaque séance) proposés de 00h à 7h du matin.

Pour l'occasion, j'avais eu l'idée de me customiser un t-shirt à la Space Invaders. Avec de vrais morceaux de pixels dedans.

 

Bon, comment se faire un t-shirt Space Invaders, Ô grand Nio ?

Oh arrêtez, vous me flattez (aie mes chevilles). gneeee

Bon déjà, il vous faut choisir votre modèle d'envahisseur de l'espace tout pixellisé tel qu'il était apparu dans le vieux jeu vidéo éponyme de fin des 70's, début 80's. Normalement, on a l'embarras du choix.

 

Space_Invaders_by_molotov_arts

Si vous cliquez pour le voir en plus grand, vous obtenez un sympathique Wallpaper bicolor.

 

Prenons le modèle du milieu, tiens. Dans un premiers temps, il va vous falloir composer votre quadrillage. L'intrus est en effet doté de pixels qu'on peut facilement adapter à notre système métrique. Prenons donc un carré de pixel qu'on met subjectivement à deux centimètres. Vous devez donc calculer longueur et hauteur de l'extra-terrestre afin de pouvoir ensuite l'adapter à votre tracé.

 

tshirt1

 

Le mieux comme support, ce serait une feuille de papier bristol. Parce que primo, ça se découpe relativement bien au cutter par rapport à une feuille trop fine qui risque de se déchirer d'un coup. Secundo parce que justement de par son épaisseur, quand vous aurez à poser votre acrylique, la feuille n'ondulera pas. Le bristol en effet, comparé à un papier ordinaire ou aquarelle n'absorbe aucunement l'eau, il la réfléchit tout comme certaines surfaces réfléchissent la lumière au lieu de l'absorber.

 

tshirt2

Détail du quadrillage (1 carré = 1 pixel = 2 cm ici) sur feuille bristol 24 x 32 cm.

 

Une fois votre quadrillage tracé donc, il est temps au feutre noir de créer les contours de votre charmant envahisseur de pixels. Et notez bien justement de faire attention quand certains traits noirs arrivent à se croiser de ne pas les croiser justement. Pourquoi ? Eh bien pour mieux faciliter la découpe de votre pochoir (voir photos suivantes). En effet, sur l'écran d'un ordinateur ou de votre vieille console de jeu, les pixels se détachent aisément mais avec votre cutter, mieux vaut justement garder de petites zones qui permettent de rattacher les pixels fragiles (les pattes de la bestioles par exemple). Croyez-moi, vous aurez moins de problème lors de la mise sous peinture.

 

tshirt3

tshirt4

Détail des "pattes". Comme je l'ai dit, ne croisez pas les lignes noires, ménagez un semblant d'espace pour la découpe. Ainsi votre pochoir ne tombera pas en miettes entre vos mains.

 

Ah, ça commence à prendre forme non ? Bon maintenant viens la découpe. Il vous faut juste un cutter et une plaque de carton en dessous si vous ne voulez pas lacérer le bureau au risque de passer pour un(e) psychopathe. Enfin, moi je dis ça, je dis rien. Et comme l'indique la photo d'après, commencez d'ailleurs par les creux, c'est à dire les yeux et la truffe. Pourquoi ? Pour plus de commodité. Après vous risquez d'oublier. Et puis de la manière dont vous allez utiliser votre pochoir, vous avez besoin de garder ce que vous venez de retirer pour faire des yeux et une truffe en creux ou non (on y vient plus loin).

 

tshirt5

tshirt6

 

Bon, vous avez bien tout découpé patiemment et suivi mes conseils à la lettre ? Biiiiiien. Les choses rigolotes commencent ici vous allez voir. Prenez donc votre t-shirt et étalez le. Il doit être bien à plat, n'hésitez pas à donner un petit coup de fer à repasser avant. N'oubliez pas, et là c'est important, de placer une plaque de carton à l'intérieur : même si vous n'utilisez pratiquement pas d'eau avec votre acrylique, la pâte risque quand même de traverser le tissu un peu. Il ne s'agirait pas de se retrouver avec un t-shirt collé de l'intérieur et impossible à ouvrir sans tout déchirer (un peu comme ces foutus emballages "ouverture facile" qui nous viennent en fait de l'enfer), ce qui réduirait vos efforts si près du but (et là ça serait rageant, je sais). Pour votre pochoir, l'idéal serait de le fixer sur le t-shirt à l'aide d'une colle en bombe "repositionnable". Une sorte de colle qui vous permet ensuite de retirer les choses soit-disant collées. On arrête pas le progrès je sais, c'est beau. Moi, je ne retrouvais plus la mienne, je l'ai fait donc à la barbare, en surveillant et essayant de constamment plaquer mes 121545 doigts sur le t-shirt (le maintenir à plat tout le temps) comme le pochoir. Pas une mince affaire, je l'avoue.

 

Pour la peinture je conseille l'acrylique. Elle a le mérite de sécher très vite et ça c'est primordial. Pour les pinceaux, à vous de voir. Sur la photo on remarque que je n'en ai pas utilisé des masses. Bref... Barbouillez. 

 

tshirt7

Au final, deux manières d'utiliser le pochoir crée avec tout votre matériel.

 

Une fois que vous avez brillamment tartiné vos t-shirts et retiré les pochoirs sans en mettre partout, il va falloir faire sécher et fixer l'acrylique durablement afin qu'elle résiste ensuite au lavage. Pour sécher, un sèche-cheveux tout simple fera l'affaire. Système D on vous dit. Puis, pour fixer, le fer à repasser est votre ami, mais attention, comme pour certaines pizza à mettre au four, n'oubliez pas de poser une fine lamelle de papier sulfurisé entre votre appareil chauffant et votre t-shirt personnalisé presque fini. Voilà, plus qu'a attendre un peu, c'est terminé. Pour ma part, j'en ai fait deux, vous en pensez quoi ? gneeuh

 

Vous voilà fin prêt à enchaîner une soirée spéciale nuit blanche avec plein d'adaptations de jeux vidéos en film, heureux veinards. Non, ne régurgitez pas votre salive, si vous avez terminé de lire ce post, c'est que vous l'avez voulu au fond. Et encore, dans la prochaine partie, je parlerais des films vus....