dimanche 8 mai 2011

Bande à Part (1964).

"Le Mépris était en couleurs, en scope, en Italie, avec une vedette, de l'argent américain... Le meilleur moyen pour moi de changer de direction était de me donner des contraintes. Je n'ai pas pu faire autrement. Je me suis dit : "je vais faire de Bande à Part un petit film de série Z comme certains films américains que j'aime bien", comme les films de Fuller, enfin, sur ce principe-là." (Jean-Luc Godard dans Objectif 65, n°33, août-septembre 1965 (1)).     Les mésaventures tragi-comiques de deux jeunes malfrats, Frantz... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]