vendredi 27 mai 2011

Week-end.

      Un couple de bourgeois parisiens, Roland (Jean Yanne) et Céline (Mireille Darc), part sur les routes du week-end pour rejoindre une belle-mère dont l'héritage est fortement convoité. Pourtant ce voyage somme toute anodin se transforme rapidement en une odyssée régressive vers la barbarie et la mort...     "C'est un film qui déplaira sûrement à la majorité des spectateurs... Parce que c'est méchant, grossier, caricatural, dans l'esprit de certaines bandes-dessinées d'avant-guerre. C'est plus... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 20 mai 2011

Les chroniques de fond de tiroir (13).

 Je n'avais pu voir le film de David Fincher lors de sa sortie en salles, avec le DVD, c'est maintenant chose faite. Et je me joins aux multiples louanges dont le film bénéficie. Alors oui, dans The Social Network, les dialogues d'Aaron Sorkin sont brillants, l'interprétation au taquet mais ce qui m'a le plus passionné, c'est évidemment la mécanique qui se met en place dès lors que le réseau social commence à germer, soit après que le jeune surdoué (mais asocial au possible) Mark Zuckerberg se soit fait plaquer par sa copine... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 22:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 20 mai 2011

7 choses sur moi.

Tiens, je ne m'y attendais pas mais une fan de Led Zeppelin m'a taggué. Bon hé bien, essayons d'aligner 7 choses plus ou moins intéressantes sur moi. Let's roll.   ============   1°) Je nourris un amour déraisonnablement énorme pour les chats. C'est bête à dire mais je ne résiste pas face à des chats. Ils pourraient envahir le monde que je serais là à les soutenir. D'ailleurs, ils ont déjà envahis le monde et vous n'allez pas tarder à leur offrir un bol de croquettes ou de pâté quatre étoiles dans quelques minutes.... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 20 mai 2011

Cure

  Plusieurs meurtres inquiétants dans le Japon contemporain. Signes distinctifs : les victimes ont toujours la carotide tranchée par une blessure en forme de X et les assassins sont bien souvent des gens normaux, n'ayant aucun trouble psychologique distinct, semblant avoir agi soudainement, comme ça. Surmené tant par cette enquête à s'arracher les cheveux que sa femme souffrant d'une étrange forme de psychose et qui reste à la maison, l'inspecteur Takabe (excellent Koji Yakusho que je prend plaisir à retrouver à nouveau) à... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 15 mai 2011

Contes de la folie humaine : Herzog's movies (6).

  Curieusement je préfère la jaquette de la bande originale plutôt que celle du DVD Gaumont.   Nosferatu, fantôme de la nuit (1979).   A wismar, les habitants meurent par centaines : la peste est arrivée sur la ville et avec elle ses morts absurdes. Or, ce qui a propagé l'épidémie n'est autre que le comte Dracula, puissante créature maléfique qui vient de s'installer dans une maison vide de la ville, juste en face des époux Harker. Seule Lucy pourra sans doute arrêter le monstre en se sacrifiant...   J'ai... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 8 mai 2011

Bande à Part (1964).

"Le Mépris était en couleurs, en scope, en Italie, avec une vedette, de l'argent américain... Le meilleur moyen pour moi de changer de direction était de me donner des contraintes. Je n'ai pas pu faire autrement. Je me suis dit : "je vais faire de Bande à Part un petit film de série Z comme certains films américains que j'aime bien", comme les films de Fuller, enfin, sur ce principe-là." (Jean-Luc Godard dans Objectif 65, n°33, août-septembre 1965 (1)).     Les mésaventures tragi-comiques de deux jeunes malfrats, Frantz... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 6 mai 2011

300 !

  Ah bah oui, tiens, c'est mon 300e message ici. Merci Leonidas pour tant de joie, ça me réchauffe le coeur.   Le saviez-tu ?   Le 200e message était de juillet 2009, on remarque donc que je suis d'une lenteur fabuleuse puisqu'en moyenne je délivre quelque chose comme 4 à 10 posts par mois. Généralement je met un post en fin de semaine, le week-end ou le mardi (comme le chat Garfield, je n'aime pas le lundi). Je vais moins au cinéma et ça s'en ressent sur le blog. Non pas que je n'ai rien à dire non plus mais... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 23:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 6 mai 2011

Une femme mariée (1964)

  Charlotte (Macha Meril), pigiste pour un magasine de mode féminin est mariée à Pierre, pilote d'avion, et entretient clandestinement une relation avec Robert, acteur. Lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte... Qui est le père ?   Entre les deux énormes films "mastodontes" de 1963, Le mépris et 1965, Pierrot le fou, Jean-Luc Godard signe une poignée de films singuliers mais attachants, petits films tous en noir et blanc entre deux monuments ornés de couleurs somptueuses que tous les cinéphiles ont généralement vus (et... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,