eichmann

 

Ce documentaire retrace toute l'histoire du procès Eichmann, depuis la capture d'Adolf Eichmann jusqu'à sa condamnation à mort. Le film met en lumière le poids historique des témoignages, le retentissement médiatique international du procès et le positionnement des intellectuels de tous les continents autour du personnage d'Eichmann, de son rôle, de ses responsabilités. Le procès d'Adolf Eichmann marque un tournant dans la mémoire de la Shoah, le début d'un processus au cours duquel la Shoah, d'un traumatisme terriblement douloureux et tabou, s'est transformée en mémoire collective institutionnalisée.

 

Le procès d'Eichmann qui se tint à partir du 11 avril 1961 est une des dates clés de l'Histoire douloureuse du XXè siècle. Avant cette date fatidique qui engage un long processus (le procès durera 8 mois et se terminera donc le 11 décembre 1961), il faut savoir que si le procès de Nuremberg (20 novembre 1945 au 1er octobre 1946) avait pu permettre au monde de juger les criminels de guerre nazis et instaurer pour la première fois la notion de "crimes contre l'humanité", les juifs (survivants ou non) en étaient pour le moins absents et en ressentirent à l'époque pour beaucoup une grande gêne. Le procès d'Eichmann dès lors permit de remettre les choses au point en donnant une voix et un visage à la Shoah ainsi qu'une reconnaissance qui continue encore aujourd'hui.

 

eich1

eich2

 

Car le procès permettant de confronter à la fois le bourreaux aux victimes tout comme les autres, les millions de juifs d'Israël qui n'en revenaient pas qu'autant d'entre eux soient allés vers la mort sans protester. Comme les témoignages (souvent émouvants) le montrent dans ce documentaire, l'histoire est en fait beaucoup plus complexe que ça. C'est d'ailleurs la première grande idée du documentaire, alterner la parole du monstre et celle des survivants.

Du premier, pas de jugement, il nous est montré tel quel à l'époque derrière sa cage de verre (conçue pour éviter que quelqu'un ne l'assassine durant le procès), impassible et froid, restant sur sa ligne de défense jusqu'au bout de n'avoir été qu'un exécutant dans la machinerie nazie. Pendant longtemps c'est d'ailleurs l'image qui en résulta (en grande partie liée aux écrits d'Hannah Arendt, sa théorie de la "banalisation du mal", qui ne fut en fait là que pendant les premières semaines du procès) alors qu'on sait aujourd'hui qu'Eichmann était loin d'être un petit homme froid et servile, faisant son travail sans se poser de questions. Au contraire, il a toujours fait montre d'une certaine intelligence peu commune, même dans le sale boulot quand il est nommé en 1939 au ministère des affaires juives. C'est là que par la suite, avec 5 autres personnes haut placées (dont Reinhardt Heydrich que j'avais évoqué à propos du passionnant HHhH), il participera à mettre en place ce qu'on appelle aujourd'hui "la solution finale" lors de la conférence de Wannsee en janvier 1942. Durant tout le procès, l'homme résiste, ne change pas d'un iota sa technique. Et pourtant vers la fin, même en restant dans sa ligne de logique, on aperçoit certaines fissures inquiétantes dans la carapace du monstre.

 

eich3

eich4

 

Les survivants eux, sont confronté à la fois à Eichmann (certaines scènes restent impressionnantes) et au public, aussi bien journalistes que peuple d'Israël, venu le plus souvent en masse dans une salle comble. Le documentaire retrace le début du procès en omettant pas l'enlèvement d'Eichmann (un module y revient plus longuement en bonus sur le DVD apparemment) jusqu'à la fin, le jugement en omettant pas des retour sur des personnes encore bien vivantes qui peuvent témoigner de cet évènement d'alors, c'est là la seconde grande idée bienvenue : témoigner du passé en le mettant au présent avec comme ligne chronologique huit mois où la vérité émergera longuement.

On me dira qu'il existe évidemment d'autres documentaires sur le sujet mais celui-ci a le mérite de faire simple et concis en n'oubliant jamais son programme contenu en cela dans le titre, relater le procès d'Eichmann et il y arrive brillamment. Un documentaire recommendé donc sur une page d'histoire bien sombre et traversée de multiples failles.

 

 

- Le documentaire Le procès d'Adolf Eichmann de Michaël Prazan, distribué par Zylo, est disponible depuis le 18 septembre 2012 en DVD.

- Retrouvez aussi cette chronique sur sa fiche Cinetrafic à Le procès d'Adolf Eichmann.

- Découvrez aussi plein d'autres oeuvres aussi diverses que variées sur Cinetrafic dans des catégories telles que celle liée au Documentaire ou Film récent.