"Pourquoi ?

_ 42."

(H2G2, le guide du voyageur galactique - Douglas Adams)

 

Parfois on a beau avoir arrêté les choses sur des constats essentiels, on y revient pourtant de temps en temps mine de rien. Quand je vais sur un forum, je suis assez friand des tops concernant certains artistes. Il est ainsi toujours intéressant de comparer ce qui ressort de son ressenti (car un top/bilan musical/filmique/littéraire est toujours très personnel) et ce qui ressort des autres. Et puis certains tops font véritablement figure d'indispensables, de tournant où l'on ne peut pas vraiment passer à côté, voire y échapper. Le fameux top personnel de disque sous ses nombreuses variations (exemple "quels sont les 10,20,30 albums que vous emporteriez sur une île déserte ?" ou "vos 5 albums préférés de tous les temps") en fait partie.

 

Pour autant, j'ai souvent soit déserté l'exercice, soit "triché" délibérément selon le contexte surtout si on dernier recours on y fixait une limite numéraire. En effet, j'ai toujours eu du mal à me focaliser sur une simple poignée de disques que j'adorerais presque toute ma vie d'abord parce que je sais pertinnemment qu'avec le temps les goûts changent et évoluent. Ensuite parce que vivant continuellement avec la musique (là pendant que j'écris, une vidéo Youtube de Jacco Gardner aux doux relents de Beach Boys mixés aux Flamings lips tourne en fond) et ayant dépassé depuis un bon moment une certaine frontière musicale --j'ai arrêté de compter et trier mes disques après avoir dépassé le millième-- l'exercice m'est d'autant plus dur que je suis ouvert à beaucoup de genres.

 

Mais cela m'oblige à faire donc des choix en fonction du ressenti, de mon histoire personnelle, d'anecdotes et situations vécues. Tiens par exemple, dans ce top, vous ne trouverez aucun disque de musique classique (sauf deux !) et pourtant j'adore pas mal d'oeuvres et compositeurs. Mais dans ce registre, c'est plus l'ensemble de l'oeuvre qui fait sens plutôt que séparément et c'est souvent moins impactant dans l'immédiat que d'autres genres. Cela se dilue plus avec le temps mais j'écouterais moins le disque en question dans la même journée que, par exemple, le Souvlaki de Slowdive. Cela ne veut pas dire que j'adore l'un plus que l'autre attention, c'est juste que ça appartient à deux degrès d'amour et de perception différents et que dans le contexte d'un top, je privilégie donc plus des coups de foudres directs que ceux, tous aussi incroyables et bénéfiques qui peuvent marcher sur la durée et m'accompagner une bonne partie de ma vie. Il est bien probable que je fasse un autre "top" qui sélectionnerais les laissés pour comptes donc. 

 

Ah làlà, que de parlottes pour tenter de justifier mes choix et j'aurais encore tellement à dire. Car voyez-vous, ces 42 disques (oui, je suis arrivé à ce chiffre curieusement) ont en quelque sorte pour moi une histoire. Et croyez-moi, ce serait vraiment trop long à expliquer dans le détail, sinon on y est encore demain. gneee

 

 

Donc au risque de faire bateau, voici mes 42 rugissants, mes 42 indispensables...

 

 

cd1 cd2

cd3 cd5

cd6 cd7

cd8 cd9

cd4 cd10

cd11 cd12

cd13 cd14

cd15 cd16

cd17 cd18

cd19 cd20

cd21 cd22

cd23 cd24

cd25 cd26

cd27 cd28

cd29 cd30

cd31 magma

alina cd32

cd34 cd35

cd38 cd37

cd39 cd41

cd42 784_7267

indis1 indis2

disc1 disc2

3475_8016 musik

jazzjapon vagueride

 

 

En me relisant, je m'aperçoit qu'il y a beaucoup de choses connues là-dedans. J'ai sans doute finalement des goûts basiques comme beaucoup de gens. Est-ce à dire que nous n'avons là que des valeurs sûres ? Je ne sais pas, j'en doute. Vous remarquerez que Brian Eno et David Bowie s'incrustent à deux reprises curieusement mais là encore j'ai mes raisons. Il a quand même été dur de choisir un autre disque de Brian Eno tant son oeuvre m'apparaît presque quasiment sans défauts. Il y a encore beaucoup d'artistes qu'on pourrait faire rentrer dans cette liste mais soit je les connais déjà et j'adore leur oeuvre même si elle ne m'est pas indispensable à ce point, soit (et c'est le plus probable), je ne les connais pas (encore).

Si une pochette vous semble inconnue, n'hésitez pas à demander...

 

edit : En fait il y en a un peu plus que 42. Mais ça ne prouve rien si ce n'est que je suis nul en maths.