heaven_s_door

 

Voilà un manga qui plaira d'emblée aux aficionados qui aiment sortir des sentiers battus. L'auteur, Keiichi Koike s'est distingué avec sa série en plusieurs tomes "Ultra Heaven" (aussi chez Glénat) où le mangaka, féru de psychédélisme 60's et 70's, impose un trait et un style à mi-chemin entre Moebius et Katsuhiro Otomo, mais noyé dans des distortions de cases et jeux entre les niveaux de lectures qui ne sont pas sans rappeler parfois les ingénieuses et fabuleuses trouvailles d'un Andreas de ce côté ci du vieux continent ou un Shintaro Kago si l'on veut rester dans des références japonaises.

Les thèmes et préoccupations ne sont d'ailleurs pas les mêmes. Comparé à Kago qui verse volontiers dans le sexe et l'humour noir, une certaine forme de poésie naïve émerge de chez Koike. Le bonhomme aborde le thème si cher à Philip.K.Dick de la réalité en traitant à chaque fois des altérations de perceptions offertes par la drogue. A 50%, le mangaka traite de la drogue et de sa puissance sur l'humain à telle point qu'elle le modifie spirituellement, émotionnellement et presque physiquement. C'est le thème principal de la remarquable fresque Ultra Heaven où l'on finit par voyager presque entre passé, présent et visions du futur, souvenirs et hallucinations, jusqu'à en avoir le vertige.

 

koikeagain

Première planche de "3000 lieues à la recherche de mère", ici tirée d'un scan anglais.

 

Heaven's door est toutefois moins hard, déstabilisant et violent que Ultra Heaven (faudrait arrêter avec le paradis deux secondes msieur Koike, hein). Il s'agit d'un recueil de plusieurs histoires à la fois mélancoliques et douces-amères. Si tout n'est pas toujours d'un même niveau, il faut remarquer que sur l'ensemble, l'auteur met quand même à chaque fois la barre très haut, même pour de petits strips virant dans un humour absurdo-british-scato qui réussissent à me faire rire là où toutes les productions américaines supposément comiques de cette dernière décennie ont quand même bien échoué. On relèvera 3 perles dans ce recueil que sont :

  • 3000 lieues à la recherche de mère. La quête d'un petit garçon perdu dans un monde parallèle à la recherche de sa mère. Il finira par rencontrer une jeune fille du même âge que lui qui, elle, recherche son père... St-Exupéry et le petit prince meet Au delà du réel et The twilight zone.
  • Loopa. Un petit garçon introverti et harcelés par ses camarades choisit d'adopter une tortue comme meilleur ami. Cette amitié résistera t-elle à la cruauté des autres enfants ? Un choc que cette histoire. Plus longue que les autres (une vingtaine de pages), elle adopte aussi bien le point de vue de l'enfant que des tortues et leur lenteur temporelle qui finira par se transposer sur le mioche. Sublime.
  • Par avion. Un passager en avion rêve d'un souvenir lointain. Le souvenir et le rêve finissent par dangereusement s'interposer avec la réalité du jeune homme à plus de 10000 pieds... Certains plans sont assez crû mais l'histoire s'avère presque touchante.

J'aurais aimé vous scanner Loopa mais j'en aurais eu pour un moment. Je vous fait donc profiter de Landed, courte histoire qui vous permettra de vérifier la maestria de Koike à poser rapidement une ambiance inimitable. Bonne lecture !

 

 

koike1

koike2

koike3

koike4

koike5

koike6

koike7

koike8