Récemment je suis allé faire un petit tour à Bruxelles et j'ai eu la chance de pouvoir acquérir une bonne poignée de vinyles pour un prix dérisoire. L'un d'eux était un disque du Manfred Mann's Earth Band, The roaring silence et sa pochette incroyablement surréaliste d'une bouche qui chante au fond d'une oreille (je vous la met en dessous, ça vaut le coup d'oeil). Et dans cet album, il y avait le hit (à l'époque) Blinded by the light (une reprise de Springsteen mais étendue avec le brio de Mann et sa troupe) que j'ai toujours adoré, l'ayant découvert dans les compiles Rockline éditées en CD dans les années 90 (avec sticker SKYROCK, regardez ici les pochettes des volume 2 et 4... Avant qu'il ne se mettent plus qu'au rap huhu), compiles indispensables quand on aime le rock (complétées d'un Philippe Manoeuvre assez en verve dans les notes du livret).

Mais ce n'est pas le hit que je voudrais mettre dans un premier temps mais The road to Babylon, morceau épique qui croire le chant d'église avec le rock progressif sans que cela ne fasse trop tâche (ah ce solo de guitare électrique sublime qui se déploie vers 4mn).

Et pour une fois je contourne la règle de juste une chanson en mettant Blinded by the light à la suite...

 

manfred_mann