Noël arrive à grand pas. Mais franchement, vous me voyez ici-même poster une chanson de Noël ? Non ? Vous avez bien raison, encore que tout est possible, hein. J'aime bien déjouer les attentes et partis-pris, vous le savez. Côté actualité, l'arrivée imminente d'un nouveau disque du sieur Bowie m'a donné envie de me replonger dans une bonne partie de ses oeuvres avec délice. Et justement sur son premier album (enfin second puisqu'il avait déjà auparavant livré un recueil de chansons toutes pop et mignonnes chez Deram. Mais ce n'est qu'avec Space oddity, l'album et titre éponyme qu'il devient justement David Bowie et s'élance vers sa légende), il y a un titre culte, imparable, fabuleux. Il s'agit de la première piste qui donne son titre à l'album évidemment, divagation cosmique touchante autour d'un astronaute qui s'éloigne de plus en plus de la Terre, inspirée du 2001 de Stanley Kubrick. Bonne écoute !