Dans les disques que j'ai aimé en 2015 se trouve un étrange manifeste de pop synthétique aux accents symphoniques (restez jusqu'à la fin du morceau par exemple), il s'agit du Ten love songs de Suzanne Sundfør, à la fois tellement ancré dans l'époque actuelle de par sa production et ses sonorités, qu'il en est paradoxalement au delà en cherchant à aller dans une autre direction sur chaque titre. Je ne résiste pas à vous proposer donc le titre Accelerate comme premier "zapping musical" de cette nouvelle année 2016. Et le clip vaut aussi visuellement le coup d'oeil d'ailleurs.