jeudi 31 mars 2016

Les Hallucinations collectives 2016 du Nio (2)

   Vendredi 25 mars, on reprend le chemin du Comoedia qui diffuse toutes ces merveilles. Avec à nouveau un Jess Franco, Crimes dans l'extase (1971), dominé (porté littéralement ?) par une Soledad Miranda formidable. Cette fois, je marche bien dedans, c'est probablement le charme de Soledad, petite comète du cinéma qui disparaît rapidement à 27 ans dans un accident de la route en 1970. Quand donc, jusqu'en 1973, une poignée de films avec elle (et tous en majorité par le stakhanoviste Franco dont Vampiros Lesbos) sort plus ou... [Lire la suite]