WARNING. Si vous ne connaissez pas Nico (de son vrai nom Christa Päffgen), vérifiez d'abord votre pouls avant d'enclencher la vidéo plus bas. Vous n'êtes pas déprimé en ce moment ? Parfait. Pas de tristesse ou de symptômes d'un mal de vivre en vue ? Encore mieux. Ces précautions élémentaires prises comparable aux avertissements sur les boîtes de cigarettes, je me dois de vous toucher quelques mots sur Nico et la chanson sélectionnée qui va suivre.

Il est clair que je reparlerais de Nico prochainement en ces lieux. Alors bon... Desertshore est issu d'une trilogie d'album produits et arrangés par John Cale dans le début des années 70. LE John Cale du Velvet, vous savez, celui qui jouait des trucs bizarres. Quand à Nico, précisons rien de moins que sa voix grave, ses chansons qui ne respirent pas la joie de vivre et son look bien avant l'heure la firent rien de moins que devenir en quelque sorte la grande reine du gothique... alors qu'elle ne rentre dans aucune des cases. Il suffit d'entendre The falconer, qu'on croirait venir d'une autre planète un rien moyen-âgeuse/industrielle.

Disons que cette chanson calme d'emblée. Bienvenue dans un monde de ténèbres.