encavaleaffiche

 

 

Tout le monde veut voir Nick mort : des traficants, des chasseurs de prime et des flics ripoux. Organisateur d’un casse qui a mal tourné, Nick doit prendre la fuite avec sa fille qu’il n’a pas vue depuis des années. Et comme si cela ne suffisait pas à ses problèmes, l’adolescente est en révolte contre l'autorité parentale et le considère comme le dernier des ringards... La vie de gangster n’est décidément pas facile tous les jours !... 

 

Très chouette surprise. Un petit thriller qui, s'il ne réinventera pas le genre se regarde aisément et captive suffisamment pour qu'on aille jusqu'au bout. Je me demandais ce que pouvait donner Vince Vaughn dans un registre plus action que ses comédies habituelles et puis il y a Hailee Steinfeld (qui illuminait déjà agréablement le True Grit des Coen ainsi que La stratégie Ender (*)). Et je n'ai pas été déçu. Surtout que le reste du casting est composé de gueules connues qu'on est content de revoir au détour de plusieurs scènes comme Bill Paxton (bon, l'a bien vieilli notre vieux Hudson d'Aliens quand même), Jordi Mollà (qui se la joue Jared Leto en plus classe. C'est vrai que quand on voit ce dernier dans Suicide Squad, hmmm), Terrence Howard, Shea Whigham, Jon Favreau ou la trop rare Annabeth Gish (Monica Reyes dans X-files).

 

encavale

Ah le charme des relations père-fille autour d'une bonne partie de fling... Wouat ?

 

Bon après le film est produit par la WWE studios, la filiale pour le cinéma de la WWE (World Wrestling Entertainment) qui permet à ses catcheurs en activité de pouvoir se faire un petit film d'action de temps en temps, histoire d'avoir une porte ouverte dans le ciné au cas où et l'on échappe pas aux saines valeurs de la bonne image à propager pour tous ces gens musclés et bien vus, donc l'alcool c'est mal. La drogue aussi. Le tabac oulàlà, quand au sexe, mon dieu, il faut être grand, enfin avoir l'âge légal (LOL). On échappera pas à quelques passages un brin moralisateur qui celà dit, ont le mérite sur le plan du scénar d'enfoncer la gaucherie de ce père qui n'a plus trop revu son enfant mais a toujours conservé un oeil protecteur sur lui. Et du coup la relation père-fille en train de se renouveler se développe très bien. Surtout que l'aspect casse/action malgré de rares scènes d'action pas toujours lisibles s'avère assez bien traité (je suis du genre à pester sur un abus de voix-off, mais là quand elle intervient sur quelques passages en flashback pour dévoiler tel tenant de l'affaire, tel détail ça et là, ma foi, ça passe).

 

 

encavale2

Le goûter c'est sacré. Valeur familiale officielle assurée. Respect.

 

Bref un petit film sorti chez nous directement en DVD et blou-ray depuis le 20 juillet chez la Metropolitan Filmexport et que votre serviteur vous conseille. Pourquoi pas tiens pour ce samedi un brin grisâtre, allez ?

 

http://www.cinetrafic.fr/top-film-action

http://www.cinetrafic.fr/nouveau-film

 

(*) Quand je relis ma chronique du film, je me dis que j'ai peut-être été un poil dur avec le recul. Surtout que peu après j'ai vu The giver, l'adaptation ciné du merveilleux livre de Lois Lowry, Le passeur et que là on atteignait une putain de purge, donc bon.