dimanche 9 janvier 2011

Deux de la vague.

    Deux de la vague est l'histoire d'une amitié, une vraie amitié, de celles qui finissent mal. 1950. Jean-Luc Godard a vingt ans, François Truffaut deux ans de moins, ils se rencontrent par amour du cinéma. Bientôt ils fréquentent les mêmes ciné-clubs, écrivent dans les mêmes revues, les Cahiers du Cinéma et Arts. Quand le cadet devient cinéaste avec Les quatre cents coups, qui triomphent à Cannes en 1959, il aide son aîné à passer à la réalisation, lui offrant son scénario, déjà intitulé A bout de souffle... ... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 10 décembre 2010

Merci pour le chocolat.

  Dernièrement et suite à la disparition de nombreux cinéastes (je regrette qu'en cette année 2010 la faucheuse se montre aussi coriace et acharnée que les années précédentes), je me suis plongé (ou replongé) dans leurs oeuvres. Si je n'ai pas encore eu le temps par exemple d'approfondir plus en avant le cinéma du regretté Alain Corneau, j'ai tenu à me revoir entres autres des films de Satoshi Kon ou Claude Chabrol. Ce dernier, je le connaissais bien sûr depuis quelques temps puisque je l'avais découvert en même temps que je... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 17 août 2010

Le vase de sable (Nomura - 1974)

  Au début des années 70, l'inspecteur Imanishi enquête sur le meurtre d'un homme dont on ignore l'identité. L'unique indice qui va aiguiller notre enquêteur et son jeune adjoint, c'est le mot "Kameda", prononcé dans un bar (entendu par une hôtesse), avec un fort accent du Nord. S'agit-il d'un lieu ? D'une ville ? D'une personne ? L'enquête s'annonce des plus ardues...     Nomura, encore ! Et non, je ne suis pas parraîné par Wild Side et la Fnac au passage. Le vase de sable (ou Sand castle plus... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 8 août 2010

A scene at the sea (Kitano - 1991).

  Shigeru, jeune sourd désoeuvré travaillant comme éboueur est fasciné par la mer. Un jour, il découvre une planche de surf abîmée dans des débris à jeter. Après avoir un peu hésité, il saisit la planche et la rafistole avec ce qu'il peu. Le voilà fin prêt à faire du surf en compagnie de sa copine, un peu moins mutique que lui mais toute aussi discrète... Pour son troisième film, Takeshi Kitano délaisse les yakuzas et policiers pour se pencher sur le quotidien d'un jeune sourd qui voit dans le surf une manière de s'évader et... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 2 août 2010

Performance (1970 - Roeg/cammell)

  Chas (James Fox), un gangster londonien, se réfugie dans la maison de Turner (Mick Jagger), rock-star vivant en ermite et ayant un peu perdu le sens des réalités. Entre les deux vont se produire quelques étincelles...   A.   Ah les années 60,70, tout un monde étrange dont on a pas forcément connaissance et qu'on se mettrait presque à envier par moment. Enfin, pas tant que ça non plus. A l'instar de Blow-up et Zabriskie Point, d'Antonioni, Performance capte plus qu'une période, il la fait littéralement vivre... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 21 mai 2010

Tabou (Nagisa Oshima)

Kyoto, printemps 1865. Au temple Nishi-Honganji, la milice du Shisengumi sélectionne de nouvelles recrues en présence du commandant Isami Kondo et du capitaine Toshizo Hijikata. Les candidats doivent affronter le meilleur guerrier de la milice, Soji Okita…   Dans l'esprit d'un certain public non habitué au cinéma japonais, Oshima reste encore aujourd'hui le réalisateur sulfureux de L'empire des sens dans les années 70, inspiré de l'histoire d'Abe Sada qui émascula son compagnon puis erra dans les rues avec "son prestigieux... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 11 janvier 2010

Public Enemies (Michael Mann)

Chronique à lire avec "The thomas Crown affair part 1" de Michel Legrand que vous pouvez télécharger ici (avoir Winrar et itunes quand même --fichier m4a ).   ----------------------     La vie de John Dillinger (Johnny Depp), criminel des années 30 des Etats-Unis au moment de la grande dépression, de la création du F.B.I, du dernier grand amour de sa vie et d'une chasse à l'homme tournée contre lui, l'ennemi public numéro 1...   J'adore Michael Mann donc je ne pouvais décemment pas louper son dernier opus... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 3 décembre 2009

Brainstorm

Dans un centre de recherche, des scientifiques menés par le docteur Lilian Reynolds (Louise Fletcher) et le docteur Brace (Christopher Walken) achèvent de mettre au point un travail de plus de 10 ans, une machine capable de transférer les émotions et sensations physiques et mentales d'une personne vers une autre. Ce bijou technologique avancé permettrait une avancée radicale dans la communication. Les militaires (qui ont financé en partie les recherches) et la C.I.A y voient plutôt quelque chose d'intéressant pour leurs propres... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 13 novembre 2009

Les mondes de Fellini (4)

Croquis de Fellini lui-même pour le personnage de Gelsomina.La Strada (1954) est le troisième film d'une trilogie d'une possible rédemption humaine dont j'avais évoqué les deux autres volets plus bas, Il Bidone (1955) et Les nuits de Cabiria (1957). Rétrospectivement et à la hauteur de ce nouveau visionnage, je lui préfère Les nuits de Cabiria (pour le personnage terriblement attachant de Cabiria et l'interprétation encore plus poussée qu'en livre Giulietta Massina) et Il Bidone (toute la dernière demi-heure face à la jeune fille... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 31 octobre 2009

Les mondes de Fellini (2)

Suite des chroniques Felliniennes avec cette fois tout un post sur "Amarcord" (1973) de Fellini. Le mot en lui-même est un néologisme de Fellini griffonné à la hâte sur une serviette de restaurant, qui évoque l'expression "Io mi Ricordo", Je me souviens. Et effectivement, Amarcord, tout comme Fellini Roma (1972) est un film de souvenirs mais à la différence de ce dernier qui oscillait entre passé des années 30/40 et la capitale italienne des années 70 (avec la superbe séquence finale des bikers dans la nuit... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,