mercredi 9 mars 2011

Si j'avais quatre dromadaires

    Si j'avais quatre dromadaires (1966).   « Avec ses quatre dromadairesDon Pedro d’AlfaroubeiraCourut le monde et l’admira.Il fit ce que je voudrais faireSi j’avais quatre dromadaires. »Extrait du "Bestiaire ou Cortège d'Orphée" de Guillaume Apollinaire, livré tel quel au début du film. Ma connaissance de l'oeuvre de Marker se limitait comme pour beaucoup de gens à un visionnage de La Jetée (1962) et quelques courts extraits de Lettre de Sibérie (1957). Autant dire donc que... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 23 janvier 2011

Les mondes de Fellini (5).

  Alors que je suis en pleine rétrospective personnelle Chabrolienne et Resnayienne (Alain Resnais), j'eus soudainement une grosse envie de Fellini. Les envies, c'est difficile d'y résister, mieux vaut s'y laisser choir. Je suis sûr que pour le coup, Oscar Wilde serait d'accord avec moi, tiens.   =================   Encolpio se trouve dépité après que son amant Gitone est parti avec son ami Ascilto. La recherche de l'amant, sa perte puis la rencontre avec le rival sont les étapes d'un parcours au travers d'une... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 21 juillet 2010

Eureka (1983 - Nicholas Roeg)

  1925. Jack McCann, un chercheur d'or, tombe sur un filon et devient un des hommes les plus riches du monde. Vingt ans plus tard, McCann, désabusé, vit désormais reclu sur une île. Sa femme est alcoolique. Son associé tente de construire un casino, à son insu, avec l'aide de la mafia. Sa fille est mariée avec un homme qu'il déteste. Et son entourage proche convoite l'héritage...     Comme d'habitude chez Roeg, l'on est gratifié d'un curieux objet cinématographique qui tient à la fois du style planant de son... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 10 juin 2010

Les derniers jours du monde

Affiche alternative. Le DVD reprend l'autre affiche où les actrices sont habillées mais Amalric reste nu. Fausse pudeur ? Censure ?   "Roh ce film, c'est vraiment un gros flan." Seb, pote de fac.   "Trop bien Les Derniers Jours du Monde =D" Paul, ami cinéphile notoire.     Alors que s'annonce la fin du monde, Robinson Laborde (Mathieu Amalric) se remet peu à peu de l'échec d'une aventure sentimentale qui le fit quitter sa femme. Malgré l'imminence du désastre, et peut-être pour mieux y faire face, il... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 6 février 2010

Wyatt Earp

  De son enfance jusqu'à la fin de sa vie, l'histoire de Wyatt Earp en passant par sa relation à son père qui lui apprit le sens de la famille et de la loi, sa fascination pour les armes à feu, sa première épouse, le règlement de comptes à O.K. Corral mais aussi ce qu'il put y avoir après...   Quand le touche à tout Lawrence Kasdan décide de s'attaquer sérieusement au mythe du légendaire Wyatt Earp, nul doute qu'il sait qu'il fut précédé par de nombreux réalisateurs et non des moindres, notamment John Sturges... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 30 septembre 2009

Rêves

Dreams ("Rêves", 1990) est l'un des derniers films d'Akira Kurosawa et occupe pratiquement une place à part dans l'oeuvre du maître que l'on sait partagée d'un côté par les grandes fresques lyriques et des films plus intimistes. En 1970, "L'empereur" sortait Dodes'Kaden, passage définitif à la couleur mais aussi, ouverture d'une nouvelle ère crépusculaire tant pour ses films que sa propre vie puisqu'auparavant, il eut le temps de rompre sa relation professionnelle avec Toshiro Mifune mais aussi, de rompre avec la... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 4 juin 2009

Terminator renaissance

2018. La guerre contre les machines, menées par Skynet, fait rage. La résistance menée par John Connor (Christian Bale) ne desespère pas et survit par tous les moyens. La trouvaille d'une fréquence coupant toute action des machines pourrait s'avérer un tournant dans cette guerre fratricide...Je ne suis pas un fan avéré de Terminator pour pointer régulièrement les erreurs de tel ou tel volet qui viendrait après le/les films de Cameron (on ne parle donc pas d'un fan de terminator mais d'un Carmeronator dans ce cas là, blague nulle à... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 21:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 23 juin 2008

Jusqu'au bout du monde...

"Blood of eden" de Peter Gabriel (en live siouplaît) à télécharger et écouter avec la chronique. (mp3/itunes/real player) Dans un futur proche (que Wenders situe en 1999 --il tourne le film en 1991), un satellite menace de s'écraser dangereusement sur Terre et les gouvernements optent pour la solution de le détruire par missile nucléaire même si la peur des retombées et conséquences imprévues rôdent. Claire Tourneur (Solveig Dommartin, la belle brunette du merveilleux "les ailes du désir"), elle,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 18 juin 2008

Alice dans les villes - 1974.

"Things behind the sun" de Nick Drake à télécharger et écouter en lisant la chronique (format mp4 / itunes). Philip, un journaliste allemand censé écrire un papier sur les Etats Unis connaît hélas le syndrôme de la page blanche. Doutant de tout face à ce pays qui le déboussole, il ne peut que prendre des polaroïds, cherchant à y démêler la réalité de ce qu'il voit espérant y trouver l'inspiration. N'ayant plus un sou en poche, il doit alors rentrer et c'est ainsi qu'a l'aéroport, il fait la... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 3 décembre 2007

2001, l'odyssée de l'espace

Thème du monolite à chopper et écouter avec la chronique. (Requiem for Mezosopprano par Ligeti. Vous mettre le "also sprach Zarathusta" de Strauss, archi connu au demeurant aurait été trop simple, non ?) C'était une gageure insensée de réaliser une oeuvre évoquant l'Humanité de la préhistoire au XXe siècle, voire au délà et pourtant, Stanley Kubrick avec l'aide du romancier (ici scénariste) Arthur C.Clarke s'y était risqué en 1968, changeant du même coup toute l'approche de la Science Fiction pour... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]