mardi 29 mars 2011

Dagon

  "Nous marchâmes d'un pas rapide, quoique peu assuré, jusqu'à l'église de James Boon. La porte était resté entrouverte depuis notre dernière visite, et, à l'intérieur, l'obscurité paraissait nous narguer. Comme nous gravissions les quelques marches, mon coeur devint de plomb; je posai sur la poignée de la porte une main tremblante, et tirai. Jamais la puanteur n'avait été aussi intense, aussi hostile. Nous traversâmes le vestibule pour pénétrer directement la nef de l'église. C'était un carnage. Quelque chose d'énorme avait... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 29 mars 2011

Dark Country

  Un film de Thomas Jane. Distributeur : Metropolitan.   J'étais curieux de voir ce que pouvait donner une réalisation de Thomas Jane, talentueux acteur dévoué au cinéma fantastique en grande partie (Dreamcatcher, The mist...), et qui, renoue ici aussi avec une histoire horrifique qu'on jurerait issue d'un sympathique croisement entre l'ambiance de The Twilight Zone ou d'un Au délà du réel. Encore aurait-il fallu que le film tienne et suive la route, ce qui n'est hélas pas le cas, le rendant à demi-bancal, malgré... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 22 mars 2011

Never let me go.

    Dans un passé uchronique situé quelques années après la seconde guerre mondiale, une solution est trouvée qui enraye une majeure partie des grandes maladies mortelles du XXe siècle. L'espérance de vie s'en trouve même prolongée jusqu'à 100 ans. L'histoire se situe du milieu des années 70 au milieu des années 90 et relate la destinée de trois personnages, le sens qu'ils donnent à leur vie dès lors que celle-ci est déjà conditionnée dans un but précis qui leur échappe...Si je voulais simplifier, je dirais que ce film... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 15 mars 2011

Vidéoludismes filmiques (2).

  Nous revoilà avec notre titre bien pompeux pour la suite !   C'est donc tout fringuant avec mon t-shirt customisé que j'allais à la Nuit rétro-gaming, soirée consacrée aux jeux vidéos et au cinéma, soit donc pour simplifier (parce que nous avons eu pas mal de bandes annonces de jeux vidéos ou courts-métrages de JV que l'on peut aussi voir sur Youtube au passage), aux adaptations de jeux vidéos en film. Une grande soirée de trois films avec croissants et chocolats chaud/café offert aux survivants dans le petit matin, un... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 13 mars 2011

Vidéoludismes filmiques (1).

  Je voulais un titre de post qui en ait (qui soit "burné" en gros), j'espère qu'il a atteint son but en vous interpellant. Je m'excuse aussi du manque gravissime de sommeil qui, comme à l'ordinaire, me détruit systématiquement mes rares neurones et se traduit généralement par une accentuation de fautes d'orthographes gênantes quand j'écris sur internet; par un oubli fallacieux de toute mémoire ou donnée importante dans la vie réelle. Sauf que généralement le manque de sommeil et plus lié à une baisse des heures de repos... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 12 mars 2011

Une journée d'Andréï Arsénévitch.

    Une journée d'Andréï Arsenevitch (1999)."Ils sont arrivés, Andrioucha et Anna Semionovna ! Anna Semionovna n'a pas du tout changé; elle était seulement fatiguée par le voyage et les émotions. Je n'aurais pas reconnu Andrioucha si je l'avais croisé dans la rue : 1,80 mètre à 15 ans ! De grandes dents, un bon, un adorable garçon ! Tout cela sort d'un conte de fées ! Il paraît que Léon a écrit une lettre à Miterrand, qui a écrit une lettre à Gorbatchev et Gorbatchev a aussitôt ordonné qu'on les laisse sortir... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 11 mars 2011

Prénom Carmen

    Carmen, une jeune femme, visite son Oncle Jean à l’hôpital pour lui demander qu’il lui prête sa maison à Trouville. Elle le convainc que c’est pour un tournage. En fait, avec ses copains, elle fait un hold-up dans une banque. ça tourne mal et elle s’enfuit avec Joseph un jeune gendarme qui avait essayé de la menotter. Ensemble, ils entament une histoire d’amour. Il est arrêté, jugé puis acquitté « pour passion », Carmen l’entraîne dans un nouveau coup dans un grand hôtel. Avec son oncle Jean qui croit y... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 9 mars 2011

Si j'avais quatre dromadaires

    Si j'avais quatre dromadaires (1966).   « Avec ses quatre dromadairesDon Pedro d’AlfaroubeiraCourut le monde et l’admira.Il fit ce que je voudrais faireSi j’avais quatre dromadaires. »Extrait du "Bestiaire ou Cortège d'Orphée" de Guillaume Apollinaire, livré tel quel au début du film. Ma connaissance de l'oeuvre de Marker se limitait comme pour beaucoup de gens à un visionnage de La Jetée (1962) et quelques courts extraits de Lettre de Sibérie (1957). Autant dire donc que... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 8 mars 2011

Le petit soldat.

"Pour moi le temps de l'action a passé, j'ai vieilli. Le temps de la réflexion commence."       1958. La France doit faire face à la guerre d’Algérie. Bruno Forestier, déserteur, travaille en Suisse pour le compte d’un groupuscule d’extrême droite. Ses amis le soupçonnent de pratiquer le double jeu et le mettent à l’épreuve en lui ordonnant d’assassiner un journaliste de Radio Suisse…   Bon, autant commencer par un Godard facile. Le petit Soldat, sorti en 1960 est en fait le second film de Jean-Luc Godard,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 8 mars 2011

La Godardistique.

  Comme on a l'habitude de dire, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et c'est sans doute vrai. Il a fallu que je m'absente de mon blog parce que j'hébergeais une amie qui ne connaissait pas bien Paris (cela dit, j'aime faire le guide touristique) pour que je me plonge à la fois dans le cinéma de Chris Marker et celui de ...Jean-Luc Godard. Oui, vous avez bien lus. Non pas que j'aime dorénavant son cinéma (je reste encore pleinement vissé à ma position, à savoir que je trouve pas mal ce que le cinéaste suisse a... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,