vendredi 6 mai 2011

Une femme mariée (1964)

  Charlotte (Macha Meril), pigiste pour un magasine de mode féminin est mariée à Pierre, pilote d'avion, et entretient clandestinement une relation avec Robert, acteur. Lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte... Qui est le père ?   Entre les deux énormes films "mastodontes" de 1963, Le mépris et 1965, Pierrot le fou, Jean-Luc Godard signe une poignée de films singuliers mais attachants, petits films tous en noir et blanc entre deux monuments ornés de couleurs somptueuses que tous les cinéphiles ont généralement vus (et... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 22 avril 2011

Contes de la folie humaine : Herzog's movies (5).

  Signes de vie (1968).   Vers la fin de la seconde guerre mondiale, Stroszek, jeune soldat en convalescence, est envoyé avec sa femme en Crête dans la ville de Kos. Avec deux autres soldats il est chargé de veiller sur un dépôt de munitions à l'intérieur d'un château. Le temps passe et chacun essaye comme il le peut de faire quelque chose. L'inactivité sous un soleil de plomb règne. Stroszek sombre lentement dans la folie...     C'est le premier long-métrage d'Herzog mais déjà tout semble à sa place,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 19 avril 2011

Terror Trap

    Terror Trap.   Un film de Dan Garcia. Distributeur : Fox Pathé Europa.   En route pour un week-end romantique, Don et Nancy sont victimes d'un accident de voiture sur une route perdue. Contraints de passer la nuit dans un étrange motel des environs, ils vont rapidement se rendre compte qu'un gang de tueurs des environs à la chouette idée de vouloir tourner un snuff movie sur la disparition en direct d'infortunés touristes imprudents. Le problème, c'est que Don et Nancy vont se retrouver leurs... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 12 avril 2011

Pina.

  Quand le moral n'est pas au beau fixe, plutôt que de me réfugier dans le travail (et vous écrire de jolis textes de blog tiens), je me replie souvent sur moi-même ou les loisirs, à fond (c'est aussi une sorte de repli sur soi-même). Le hasard (qui, parfois fait bien les choses), m'a, après juste un visionnage à tomber à la renverse de tant de beauté de la bande-annonce, conduit à voir le film. Qui n'en est pas vraiment un, mais de l'avis de Wenders lui-même, on ne sait pas exactement non plus si c'est du documentaire. Une... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 3 avril 2011

Je vous salue, Marie.

    L'histoire de la vierge Marie, élevée ensuite au rang de sainte après avoir mis au monde l'enfant Jesus, ici revisitée à la sauce Godardienne.   Avant d'aborder ce film, il me semble judicieux d'évoquer le court-métrage d'Anne-Marie Miéville, "le livre de Marie", placé alors juste avant le film (sur la VHS), ou en bonus de l'édition récente trouvable dans l'énorme coffret Godard (car le film de Godard eu, on s'en doute, son lot de problème avec les autorités catholiques essentiellement et pendant longtemps,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 29 mars 2011

Dagon

  "Nous marchâmes d'un pas rapide, quoique peu assuré, jusqu'à l'église de James Boon. La porte était resté entrouverte depuis notre dernière visite, et, à l'intérieur, l'obscurité paraissait nous narguer. Comme nous gravissions les quelques marches, mon coeur devint de plomb; je posai sur la poignée de la porte une main tremblante, et tirai. Jamais la puanteur n'avait été aussi intense, aussi hostile. Nous traversâmes le vestibule pour pénétrer directement la nef de l'église. C'était un carnage. Quelque chose d'énorme avait... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 29 mars 2011

Dark Country

  Un film de Thomas Jane. Distributeur : Metropolitan.   J'étais curieux de voir ce que pouvait donner une réalisation de Thomas Jane, talentueux acteur dévoué au cinéma fantastique en grande partie (Dreamcatcher, The mist...), et qui, renoue ici aussi avec une histoire horrifique qu'on jurerait issue d'un sympathique croisement entre l'ambiance de The Twilight Zone ou d'un Au délà du réel. Encore aurait-il fallu que le film tienne et suive la route, ce qui n'est hélas pas le cas, le rendant à demi-bancal, malgré... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 22 mars 2011

Never let me go.

    Dans un passé uchronique situé quelques années après la seconde guerre mondiale, une solution est trouvée qui enraye une majeure partie des grandes maladies mortelles du XXe siècle. L'espérance de vie s'en trouve même prolongée jusqu'à 100 ans. L'histoire se situe du milieu des années 70 au milieu des années 90 et relate la destinée de trois personnages, le sens qu'ils donnent à leur vie dès lors que celle-ci est déjà conditionnée dans un but précis qui leur échappe...Si je voulais simplifier, je dirais que ce film... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 15 mars 2011

Vidéoludismes filmiques (2).

  Nous revoilà avec notre titre bien pompeux pour la suite !   C'est donc tout fringuant avec mon t-shirt customisé que j'allais à la Nuit rétro-gaming, soirée consacrée aux jeux vidéos et au cinéma, soit donc pour simplifier (parce que nous avons eu pas mal de bandes annonces de jeux vidéos ou courts-métrages de JV que l'on peut aussi voir sur Youtube au passage), aux adaptations de jeux vidéos en film. Une grande soirée de trois films avec croissants et chocolats chaud/café offert aux survivants dans le petit matin, un... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 13 mars 2011

Vidéoludismes filmiques (1).

  Je voulais un titre de post qui en ait (qui soit "burné" en gros), j'espère qu'il a atteint son but en vous interpellant. Je m'excuse aussi du manque gravissime de sommeil qui, comme à l'ordinaire, me détruit systématiquement mes rares neurones et se traduit généralement par une accentuation de fautes d'orthographes gênantes quand j'écris sur internet; par un oubli fallacieux de toute mémoire ou donnée importante dans la vie réelle. Sauf que généralement le manque de sommeil et plus lié à une baisse des heures de repos... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,