jeudi 8 novembre 2018

Coincoin et les Z'inhumains

    Quinquin a grandi. Il est devenu Coincoin. Il traîne sur la Côte d’Opale, participe à des réunions du Bloc avec son copain d’enfance, le Gros. Son amour Eve l’a abandonné pour Corinne. Le fameux commandant Van der Weyden et son fidèle Carpentier sillonnent la campagne où les migrants errent. Mais de curieux magmas tombent du ciel sur les habitants qui affichent soudain des comportements bizarres. Nos deux héros mènent l’enquête sur ces chutes sûrement z’inhumaines tandis que les citoyens se dédoublent un par... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 2 novembre 2018

Cujo - Stephen King

    Cujo est un saint-bernard de cent kilos, le meilleur ami de Brett Camber, qui a dix ans. Un jour, Cujo chasse un lapin qui se réfugie dans une sorte de petite grotte souterraine habitée par des chauves-souris. Ce qui va arriver à Cujo et à ceux qui auront le malheur de l'approcher constitue le sujet du roman le plus terrifiant que Stephen King ait jamais écrit. Brett et ses parents, leur voisin Vic Trenton et sa femme Donna, un couple en crise, Tad, leur petit garçon, en proie depuis des semaines à des terreurs... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 1 novembre 2018

Hérédité

  Lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.Pour son premier long métrage, Ari Aster, réalisateur et scénariste, dévoile une vision unique, transformant une tragédie familiale en cauchemar éveillé.   Dans le pavé des excellentes surprises de cette année 2018, Hérédité fut l'un de mes gros coups de coeur en salles. Avec le recul, depuis sa sortie cinéma, le film a... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 15 octobre 2018

La nuit a dévoré le monde

    "C'est devenu la normalité d'être mort. C'est moi qui suis pas normal..." (Sam)     En se réveillant ce matin dans cet appartement où la veille encore la fête battait son plein Sam, musicien de son état, doit se rendre à l’évidence : il est tout seul et des morts vivants ont envahi les rues de Paris. Terrorisé, il va devoir se protéger et s'organiser pour continuer à vivre. Mais Sam est-il vraiment le seul survivant ?...   Les films de zombies dans notre chère patrie ne courent pas les rues,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 5 octobre 2018

Climax

(en sous-titre "Puisqu'on vous dit que la drogue c'est mal !")       Avant-première de ce vendredi 14 septembre à L'Etrange festival 2018 en présence de Gaspar Noé et son équipe (d'ailleurs je parlerais de L'étrange festival prochainement sous peu ici, oui, oui).   Qu'on aime ou pas son cinéma, un nouveau film de Gaspar Noé c'est toujours un évènement en soi. Avec le temps et fidèle à sa fonction de diviser cinéphiles, public, critiques, le cinéaste continue de creuser son petit sillon en faisant un 5è film... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 18 août 2018

Semi-bilan muzak 2018

  Je l'avais fait en 2016, mais zappé en 2017. Je sais, c'est pas bien. Mais bon, essayons de rester un brin fidèle à ce blog toutefois. Et du coup voici ma sélection très personnelle à mi-parcours de cette année 2018 des albums que j'ai le plus apprécié. Va-t-on tous les retrouver dans le top final ? Mystère et boule de gomme. Cette fois j'ai mis les pochettes un peu plus larges et j'ai bricolé de sorte que l'on voit aussi à nouveau les pochettes, cette fois avec tous les titres après. Enjoy !         ... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 9 août 2018

Shining, l'enfant lumière - Stephen King

      Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté…L’hiver, l’hôtel est fermé.Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien.Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance: c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny.Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 8 août 2018

Water Babies

      "Chaque soir, Herbie, Tony et Ron rentraient dans leur chambre et discutaient jusqu'au petit matin de ce qu'ils avaient fait. Chaque soir, ils revenaient et jouaient différemment. Et chaque soir, je devais réagir. La musique que nous faisions changeait chaque putain de soir. Incroyable comme tout pouvait changer d'un soir à l'autre. Même nous, nous ne savions même pas où ça allait. Mais nous savions que ça allait quelque part, et que ça allait sûrement être bien, ce qui suffisait à entretenir l'excitation. ... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 24 juin 2018

Voyage of the acolyte

    Etrange année 1975. En cette année, Peter Gabriel quitte le navire Genesis, éreinté par des (dé)pressions de toutes sortes, notamment du point de vue personnel où il faillit perdre sa fille et que l'on peut voir l'énorme et fabuleux (c'est mon point de vue perso) double album The Lamb lies down on Broadway comme une sorte d'exutoire personnel de l'archange noir de la Génèse. C'est aussi cette année alors qu'on ne donne plus trop cher de la bande à Gabriel & Cie que paraît le premier album de Steve... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 23 juin 2018

Undercurrent

      Comment ne pas être fasciné par cette pochette au premier abord ? Une photographie de Toni Frisell, "Weeki Wachee, Florida" (1947) en noir et blanc montrant une jeune femme dans l'eau, dont on ne sait si elle se baigne ou se laisse emporter par le courant. Une femme dont on ne peut pas même deviner le visage puisque celui-ci émerge à la surface là où nous percevons le reste du corps, immergé dans l'eau. Une lointaine cousine de L'Ophélie de Shakespeare d'Hamlet dont la meilleure représentation visuelle... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,