mardi 8 mars 2011

Le petit soldat.

"Pour moi le temps de l'action a passé, j'ai vieilli. Le temps de la réflexion commence."       1958. La France doit faire face à la guerre d’Algérie. Bruno Forestier, déserteur, travaille en Suisse pour le compte d’un groupuscule d’extrême droite. Ses amis le soupçonnent de pratiquer le double jeu et le mettent à l’épreuve en lui ordonnant d’assassiner un journaliste de Radio Suisse…   Bon, autant commencer par un Godard facile. Le petit Soldat, sorti en 1960 est en fait le second film de Jean-Luc Godard,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 8 mars 2011

La Godardistique.

  Comme on a l'habitude de dire, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et c'est sans doute vrai. Il a fallu que je m'absente de mon blog parce que j'hébergeais une amie qui ne connaissait pas bien Paris (cela dit, j'aime faire le guide touristique) pour que je me plonge à la fois dans le cinéma de Chris Marker et celui de ...Jean-Luc Godard. Oui, vous avez bien lus. Non pas que j'aime dorénavant son cinéma (je reste encore pleinement vissé à ma position, à savoir que je trouve pas mal ce que le cinéaste suisse a... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 9 février 2011

Le temps des regrets.

  Un petit extrait du 4e tome de Scott Pilgrim (Brian Lee O' Malley) en attendant une éventuelle chronique du comics (et sans doute de son adaptation en film). Extrait choisi parce qu'il m'évoque des choses qui ne sont pas forcément arrivées qu'a moi. Sans doute que certains se reconnaîtront...   (Cliquez pour voir en plus grand)
Posté par Nio Lynes à 01:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 6 février 2011

Electroma

  Dans un monde indéterminé, des robots tentent à tout prix de devenir humains...   Daft Punk, part two. Au cours de la même soirée au Gaumont Parnasse (voir post précédent), deux films étaient projetés, Electroma, l'expérimental et contemplatif film du duo musical était de ceux-là. Pour rappel, je n'ai encore jamais eu l'occasion d'évoquer ce film que j'aime beaucoup ici même si son ombre plane ici, là ou là. Alors qu'est-ce donc qu'Electroma me direz vous ? Tout simplement une fable humaniste de science-fiction... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 5 février 2011

Interstella 5555

    Quatre musiciens d'une autre galaxie sont kidnappés par un manager démoniaque pour en faire le plus grand groupe du monde... Je n'avais encore jamais pu parler vraiment des Daft Punk en ces lieux, chose à présent possible vu que dernièrement le Gaumont parnasse (le Gaumont situé à Paris Montparnasse) organisait une soirée spéciale dédiée au groupe à l'occasion de la sortie prochaine (dans 3,4 jours) de Tron : l'héritage (Tron Legacy), la "séquelle" du premier Tron originairement sorti en 1982, en salles. Pour... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 23:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 31 janvier 2011

Groumpf.

© Justin Ridge.   A défaut d'une magnifique, que dis-je, splendide chronique (ouille mes chevilles) pour se laver le visage de l'horreur proférée juste en dessous (le truc là... Résident Débile après-vide...), quelques petits liens de lecture sur le net, des articles frais et plus ou moins bienvenus. Et puis même un peu de musique qui réchauffe (car c'est vrai que le froid semble être dangereusement revenu) à écouter en fond pendant qu'on lit les articles dans d'autres onglets...   Facebook, c'est le mal.... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 26 janvier 2011

Resident Evil : Afterlife 3D.

  Un film de Paul W.S. Anderson. Distributeur : metropolitan Film Export.     Il arrive forcément un moment où tout homme, toute femme sur Terre connaisse l'expérience de la déception. Généralement, on la ressent plus à propos d'une personne qu'on pouvait ardemment désirer et pour laquelle, rien n'arrive. Et bien moi, tenez-vous bien, j'en ai fait l'expérience pas plus tard qu'hier soir, alors que Cinetrafic m'avait envoyé le film pour que je puisse en faire une chronique sur mon blog. Il y a de la 3D,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 25 janvier 2011

Are you Kawasaki ?

  A défaut d'une énième chronique énorme qui arrivera bien prochainement ici de toutes façons, je voulais prendre le temps d'un léger post avec vous afin d'évoquer un des nombreux artistes qui me sont chers où je trouve régulièrement inspiration, douceur, beauté, réconfort et j'en passe. J'inaugure donc avec ce post, la catégorie des Flashs visuels, sortes de coups de foudres pour des peintres, des photographes, des oeuvres parfois éphémères, des illustrations, des architectures... Place donc pour cette (petite) inauguration en... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 23 janvier 2011

Les mondes de Fellini (5).

  Alors que je suis en pleine rétrospective personnelle Chabrolienne et Resnayienne (Alain Resnais), j'eus soudainement une grosse envie de Fellini. Les envies, c'est difficile d'y résister, mieux vaut s'y laisser choir. Je suis sûr que pour le coup, Oscar Wilde serait d'accord avec moi, tiens.   =================   Encolpio se trouve dépité après que son amant Gitone est parti avec son ami Ascilto. La recherche de l'amant, sa perte puis la rencontre avec le rival sont les étapes d'un parcours au travers d'une... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 20 janvier 2011

Dieu, Shakespeare et moi.

    Tiens, tiens, ça faisait presqu'une éternité que je n'avais pas évoqué ici notre cher petit New-Yorkais à lunettes adoré. Depuis octobre 2009 et la chronique d'Interieurs (un Woody compliqué et Bergmanien à vrai dire). Si vous regardez bien les différentes catégories, il est le seul à avoir sa propre catégorie sur le blog, rien qu'a lui. Eh ouiiii. Il faut dire que la création de mon blog est liée à l'amour naissant que j'éprouvais pour ce cinéaste. Evidemment, ça aurait très bien pu être un autre qui aurait eu cette... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,