dimanche 19 novembre 2006

Profession reporter

La vie du reporter David Locke bascule lorsqu'il découvre le cadavre d'un homme lui ressemblant étrangement. Fatigué de sa propre vie, il décide d'endosser son identité et, s'emparant de son agenda, de suivre son emploi du temps.Nominé pour la palme d'or à Cannes en 1975, Profession Reporter de Michelangelo Antonioni reste surtout célèbre pour son plan séquence final virtuose de 7 minutes mais il ne faudrait pas réduire le film à seulement ça. Car Antonioni, refusant les conventions du genre (le rythme est très lent) établi de la... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 19 novembre 2006

YES : symphonic live

Une ancienne chronique remise ici et remaniée... Une chronique totalement placée sous la non objectivité totale vu que je suis un fan du groupe. Ah oui, c'est aussi légèrement bordélique. Pas grave.  Premier frisson sur "Close to the edge". Avec l' orchestre symphonique, ça déchire sa mère tro' de la balle ! Je remarque aussi que Jon anderson entretient des liens étranges de parenté avec une créature nommée Jean Saintôt et ami de la créature que je suis moi-même. C' est simple, si Jean s' était lancé dans... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 12 novembre 2006

Mise à jour ! (1)

En plus d'un nouveau lien venu enrichir la colonne de droite (kinemax), la chronique de Haibane Renmei se voit éditée et enfin finie. Enjoy !
Posté par Nio Lynes à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 11 novembre 2006

On achève bien les chevaux...

"On achève bien les chevaux" de Sydney Pollack s' avère être un classique culte ainsi qu' une parfaite dénonciation de la cruauté et de la bêtise humaine qui n'a rien perdu de son mordant acerbe en montrant une société du spectacle sous le prisme de jeux du cirque moderne. En 1932, les Etats-Unis sont en pleine dépression et poussés par le chômage et la misère, des hommes et femmes de tout le pays décident de participer aux marathons de danse dont les vainqueurs reçoivent des primes pouvant aller jusqu' a 1200 dollars. ... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 22:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 11 novembre 2006

Paris, Texas

Un des plus beaux road movies intimistes qui soient et une palme d' or à Cannes en 1984 amplement méritée.A la frontière du désert, un homme marche lentement pour arriver dans un bar où a bout de force il s' évanouit. Revenu à lui et ausculté par un des rares docteurs de la bourgade, l' inconnu semble refuser de parler, dans un semi état de choc. On appelle alors son frère Walt qui viendra le chercher pour le ramener chez lui. Cet inconnu, c'est Travis. Pendant 4 ans il avait disparu ainsi que sa femme et son fils de 3... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 21:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 11 novembre 2006

L'intégrule des Nuls (*)

(*) L' intégrule, c'est presque comme une intégrale sauf qu' il y a un " u ".  Arf. Un arf de joie. Les nuls, c'était le bon vieux temps. En ce temps, il y avait de l' humour sur canal+, c'était même "l'humour Canal", un esprit révolutionnaire et jouissivement libérateur soufflait alors sur les grandes contrées du paysage audiovisuel français, Gildas régnait en maître et De Caunes lançait des saucisses sur tout le monde (quand il ne se travestissait pas en ptit rigolo avec Garcia...). C' était le... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 11 novembre 2006

Metropolis (Rintaro version)

I can't stop loving you... Metropolis en dvd zone 2  Bon oki ça n'a rien a voir avec celui de Fritz Lang ou en fait si, un peu et en même temps non. Pour l'anecdote, ce film d'animation s'inspire d'un manga de Tezuka (le mangaka qui créa tout là bas, un peu comme notre Hergé), passionné lui-même par un autre grand, Walt Disney. Et l'on raconte qu'il aurait eu l'idée de "Metropolis" (en fait une trilogie en manga dont le film ne s'inspirerais que d'un des 3 tomes) en tombant un jour sur l'affiche du film de... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 5 novembre 2006

Mark Romanek

Mark Romanek - Le perfectionniste Perfectionniste féru d'Art et de cinéphilie (grand fan de Kubrick), Romanek est peut-être le plus perfectionniste de tous, en contrepartie c'est une sorte d' ours associal qui n' hésite pas à martyriser les acteurs et musiciens qui tournent les clips avec lui, à imposer ses ordres et désirs pour que le clip colle avec la vision qu'il a choisi et bien sûr, à chaque fois l' image est d'une beauté nette et stupéfiante, c'est dire le soin maniaque de ce gros barbu qui a souvent des airs reclus... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 5 novembre 2006

Anton Corbijn

Anton Corbijn - Le rêveur... De tous les réalisateurs de clips, Corbijn est sans doute le plus ancien, celui qui photographe de Joy Division à la base, est resté le même, proposant un univers en noir et blanc, ou caméra super 8, ou couleurs sépia dans ses vidéos, en plus d' un certain sens des cadrages, géométries, oppositions... Eh oui, Corbijn est le plus ancien de tous puisque contrairement aux autres, il commence les clips vidéos dès la préhistoire de ceux-ci, en 1984.... Tracklist par ordre chronologique : *... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 11:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 4 novembre 2006

Spike Jonze

SPIKE JONZE - Le déconneur.  J' avoue, au vu des délirants "Dans la peau de John Malkovitch" et "Adaptation", je m' attendais à mieux de Jonze. Je connaissais ses clips formidables pour Fatboy Slim, Björk et les chemicals brother et je me frottais les mains en pensant "chouette".Et au final une demi déception, venant plus du ait que Jonze comparé à Cunningham et Gondry n'a pas les mêmes ambitions artistiques mais prends quand même bien son pied, créant un univers de pastiches, références et... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]