dimanche 6 août 2006

Children of Dune

La jaquette américaine, pas franchement transcendante... Children of Dune est la suite de la mini série sur l'univers de Dune. On reprend les mêmes acteurs (sauf Saskia Reeves qui ne pouvant rejouer le rôle de Dame Jessica est remplacée par Susan Sarandon --toujours aussi belle et ma foi, je ne vais pas m' en plaindre--) et on suit les bouquins à la lettre ou presque. Ces "enfants de Dune" sont en fait la réunion des deux livres retraçant la suite de la saga des Atréïdes sur Dune, "le messie de Dune" et... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 6 août 2006

Bananas

Modeste employé de bureau, Fielding Mellish (Woody) n'a qu'une idée : séduire Nancy, jeune étudiante militante avide de sensations fortes et d' idées nouvelles politiques. La séduisant en prônant une excuse bidon (genre, je suis pour la révolution cubaine ou un truc pareil, vous savez le genre de truc qui marche bien avec les étudiants et étudiantes nyark), il se fera rapidement larguer parce qu'il lui manque "un truc". Dépité, il part prendre des vacances dans le San Marcos, petit pays indigène méconnu d' amérique du... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 5 août 2006

Memories

A la base, un recueuil de nouvelles du grand Katsuhiro Otomo (Domu, Akira, Steamboy et au scénario : Mother Sarah et Metropolis de Rintaro) dont trois histoire totalement différentes ressortent. 3 histoires indépendantes bien sûr : aucun lien temporel ne les ratache, pas plus que le graphisme (ultra réaliste pour la première histoire, très BD et exagéré et assez proche du style d'OTOMO pour la seconde, expérimentale entre dessin d'illustration, d'enfant, peinture pour la dernière), ni même la musique assurée par trois... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 30 juillet 2006

Zombie

Zombies - Dawn of the dead (1978) "George A. Romero avait réussit un premier coup d'éclat avec Night of the living dead. Où l'on pouvait assister à l'arrivée des premiers zombies. Film intelligent et novateur, il avait marqué son temps (réalisé en 1968, année riche en révoltes de toutes sortes) le film ne manquait pas de porter un réel impact et une critique acerbe de la société. Second coup d'éclat (peut-être même encore un cran au-dessus), Dawn of the dead, sobrement titré dans nos contrés Zombie. Film très... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
jeudi 27 juillet 2006

A History of violence

Parce qu'au cours d’un braquage, Tom Stall a abattu les deux malfrats qui menaçaient la vie des employés de son restaurant et celle de ses clients, il est désormais acclamé en héros et son aventure s'étale à la une de tous les médias. Alors qu'il essaie de retrouver une vie normale loin des feux de l'actualité, un certain Carl Fogarty débarque, convaincu d'avoir reconnu en Tom celui avec qui il a eu autrefois de violents démêlés, un certain Joey Cusack. Tom aura beau nier, les ennuis ne font que véritablement commencer... Une... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:47 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
mardi 25 juillet 2006

La nuit des morts vivants

Night of the living dead (la nuit des morts vivants - 1968) Barricadée dans une maison isolée, une poignée d' hommes et de femmes tentent de survivre face à une armée de zombies affamés. Mais la tension qui règne au sein du petit groupe de survivants s' avèrera tout aussi dangereuse... Et d' un ! Pour ce film, qui est aussi son premier film, Romero et toute son équipe, font fort, très fort. Budget ridicule voire inexistant, jeu sur le noir et blanc assez brumeux, référence à l' expressionisme, caméra aussi mobile que... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 25 juillet 2006

In the mood for love

Grâce à la magie des vacances (enfin du peu que j'ai vu que je bosse snirfl), j'ai pu me revoir ce sublime film avec la Aude. ("Doudou corporation" une marque célèbre by Renata inc ©) Parler de film commercial ou de blockbuster pour ce film s'avérerait fastidieux, voire déplacé ou incongru, à l'image des autres films de Wong Kar Waï. Contrairement à un certain Almodovar (cf, la déclaration du réalisateur espagnol, déçu que son "Volver" n'ait pas eu plus de prix que ça à Cannes...Sorry Pedro mais la... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 18 juillet 2006

La Horde sauvage

1968, 1969. Les années charnières où tout bascule : la musique, les conflits sociaux (Viet-nam pour l'Amérique, Mai 68 pour la France), les films. A cette époque, on a droit à une pléthore d'oeuvres plus ou moins brutales ou hors des sentiers battus qui viennent mettre en cause tout un pan du cinéma. 2001 l'odyssée de l'espace, Easy rider, La nuit des morts vivants... Sans oublier ce qu'on a appelé alors "la nouvelle vague", une foule de jeune cinéastes français plein d'idées et d'avenir qui allaient alors en... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
jeudi 29 juin 2006

Ailes grises (haibane renmei)

Ecrite et réalisée d'après un Dojinshi (fanzine) du créateur Yoshitoshi ABe (le créateur/designer de Serial Experiments Lain) cette série de 13 épisodes narre la vie des Haibane Renmei, des êtres s'appareillant presque à des anges dans la petite ville de Guri, cernée d'un mur infranchissable et quasiment personnifié.Personne n'a le droit de, ne peut, sortir humains comme haibanes et les seuls personnes pouvant relier la ville au monde extérieur sont les Togas, des hommes masqués et "muets" travaillant pour le compte de... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 28 juin 2006

Dune la mini série

DvD 1 : partie 1 : 2h40 DvD 2 : partie 2 : 1h50 + bonus... Attention, morceau de choix. Adapter l' oeuvre d' Herbert tenait du pari risqué, voire franchement casse gueule, étant donné la complexité volontaire de celle-ci. Un de mes amis disait un jour : "Dune, c'est de la philosophie Science-fictionnesque". En effet.Quand on plus, on sait que l' histoire de Dune s' étend sur plusieurs génération (l' oeuvre hélas à demi réussie de Lynch ne s' étendait qu' au 1er livre, le plus connu), on comprend bien toute la... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]