lundi 5 juin 2006

Millenium Actress

Comment évoquer un amour s' étirant sur toute une vie ? Une vie entière consacré à l' être aimé alors que celui ci disparaît de votre vie après une simple rencontre ? Bien sûr, vous espérez le revoir le temps passant... Mais après plusieurs années le doute commence à s'installer sérieusement en vous... Et si il était mort ?... Millenium Actress de Satoshi Kon est une ode poignante et déchirante à l' amour ainsi qu'un hommage fabuleux à plus de 40 ans de cinéma japonais, à travers le destin d' une actrice de cinéma, avant,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 5 juin 2006

Donnie Darko

Donnie (de son vrai nom Donnie Darko) n' est pas un adolescent comme les autres. En échappant à un accident --un réacteur d' avion écrasant sa chambre au moment où, victime d'une crise de somnanbulisme il entend une étrange voix qui l' appelle-- il se fait un nouvel ami imaginaire nommé Frank. Mais Frank n' est pas le genre de personne que l' on pourrait/aimerait croiser dans les rues... Sous les traits d'un énorme lapin au masque métallique effrayant, il force Donnie à faire toutes sortes d' actions tout en lui révélant que... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 01:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 5 juin 2006

Easy Rider

Il y a eu Fight club (roman et film), puis avant ça Trainspotting puis bien avant encore... Easy Rider. (*) Easy Rider, c'est le contre-pied d'un état Américain qui va bientôt plonger. Porté aux nues par la contre culture populaire, des hippies aux motards (le film contribua grandement à populariser la moto et créa chez certain des vocations spéciales. Être Hell's angels par exemple...), le film de Hopper (jouant une sorte de Crosby dans le film, représentant le pessimisme, l' avenir et la fuite en avant par rapport à Fonda,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 01:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 5 juin 2006

Introduction

Depuis un petit bout de temps déjà, je rédige pour moi-même des chroniques de dvd et autres films visionnés sur ou sous une couette, à tel point que j'ai finalement décidé de regrouper mes chroniques ici.Je préviens tout de suite !Il ne faut pas s'attendre à quelque chose d'impartial ou de trop exigeant sauf chez certains réalisateurs que j' affectionne, tel que Cronenberg, Tarkovski, Kubrick ou Malick et là, oui, je peut devenir méchant si je suis déçu (ce qui est rare avec ces 4 là cités), car il faut bien comprendre que plus que la... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]