jeudi 13 février 2014

Chris Marker côté courts.

  Si l'exposition/rétrospective consacrée à Chris Marker s'est finie depuis peu au centre George Pompidou (elle continue actuellement en Suisse à ma grande surprise), mon parcours concernant ce cinéaste est loin d'être terminé. Après quelques oeuvres abordées de ci, de là, connues ou non, je n'ai pas trop écrit sur ce qui pourtant constitue l'intégralité de l'oeuvre de Marker, le court-métrage. Une forme où l'artiste a pu constamment s'épanouir et se renouveler, passant de la fiction au film militant sans oublier l'ovni,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 9 novembre 2013

Revisionnages au Marker

  Même si j'aime me revoir régulièrement de nombreuses oeuvres, il est rare que j'opère une rediffusion sur mon propre blog. Un blog étant fait pour être lu, nous dirons donc une relecture. Or les sorties DVD des films de Marker ces derniers temps ainsi que les visionnages à Pompidou me permettent de refaire le point sur deux oeuvres dont j'avais déjà parlé en même temps (et dans un même post), à la mort du cinéaste. Retour donc sur Chats perchés et Level five. Je me demande au passage pourquoi je n'ai pas fait de catégorie... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 3 novembre 2013

Planète Marker ? Astéroïde Marker ouais.

  Comme je l'avais dit en dessous, si on veut me voir, il faut se lever tôt et rôder du côté du centre Pompidou. Or si je multiplie les visionnages, je n'avais pu encore voir l'expo concoctée par le lieu. Située au sous-sol, elle est gratuite, ce qui me fait réprimer une pensée arrivée très tôt et marquée par une bonne expérience des expositions : gratuité = on s'est pas foulés. Mais non je suis sans doute cynique.Même pas. Carton rouge Pompidou, votre expo Marker est aussi petite qu'elle est misérable et donc toute aussi... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 28 octobre 2013

En direct de la planète Marker...

  Quand je ne suis pas pris dans les diverses sorties artistiques (hier par exemple, rencontre entre fans de dessins), cinéma (dernièrement Prisoners et 2 visionnages de Gravity en attendant un troisième. Mais aurais-je le courage ou l'envie de faire une chronique, bonne question) ou expositions, je me suis fixé le programme conjointement à l'exposition Chris Marker au centre Pompidou, de visionner de nombreuses oeuvres du regretté cinéaste (curieusement je n'ai toujours pas eu le temps d'aller voir l'exposition en elle-même).... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 14 octobre 2013

La petite Agnès Varda est grande (5)

  Agnès de ci, de là Varda (2011).     Merveilleuse petite Varda. Plus l'âge la guette (85 ans actuellement), plus son cinéma a abandonné des atours par trop cérébraux ou froid mais aussi impeccablement stylisés (ahh les couleurs et compositions du Bonheur) pour aller à l'instinct tailler dans le vif et continuer un chemin en s'amusant de tout. Un point commun avec Alain Resnais même si du côté des réalisations récentes du réalisateur d'Hiroshima mon amour, je suis plus circonspect. Avec Agnès de ci, de là Varda,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 23 septembre 2013

Nio and his week of wonders (1)

  Un titre qui fait écho à celui qu'arbore la version anglaise de Valérie au pays des merveilles de Jaromil Jires. Et comme dans ce film tchèque délicieusement onirique, surréaliste et érotique, j'ai eu ma semaine étrange, formidable et décalée. Et pour mieux embrayer là-dessus et raconter ma vie --chose que je ne fais que rarement sur ce blog-- je dois remonter à un bout de temps. Mettons 2006/2007. C'est à ce moment là que je m'inscris sur Deviant Art dans l'intention de montrer mes dessins. Autant le dire, je galère et je... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 1 janvier 2013

Au revoir 2012, bienvenue à 2013.

  Nausicaä's laboratory - © Yaphleen.   2012 se finit, 2012 est mort, vive 2012, bienvenue 2013. Mais quel bilan j'en tire personnellement moi ? Sans doute plus que 2011, l'année aura été étrange, entre les hauts et les bas. On attendait la fin du monde, on a eu Akira qui a débarqué en blu-ray. Remarquez, c'est pas plus mal, en attendant une vraie fin du monde, plus terrifiante et moins visuelle. Dans cet écrin, le film de Katsuhiro Otomo (1988 et toutes ses dents) reste toujours d'une beauté perfectionniste... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 8 août 2012

Et pour quelques Marker de plus...

Comme je l'avais laissé entendre ici, un peu de Chris Marker encore en rab, que je sors de mes souliers...     ==========   Chats perchés (Chris Marker - 2004).   Le cinéaste (écrivain, résistant, documentariste, poète, voyageur, explorateur du web... et j'en passe), se proposait d'évoquer à la fois un étrange chat jaune souriant et omniprésent sur les murs tout en dévoilant deux à trois années assez chargées en France. Manifestations (anti-Raffarin, pro-Raffarin, sans-papiers, guerre en Irak et mensonges... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 2 août 2012

Au revoir Chris.

    C'est en revenant de Suisse que j'ai appris la disparition de Chris Marker, ce dimanche 29 juillet à 91 ans. Lui, Chris Marker, qu'on disait avoir disparu tellement de fois (même dans le Titanic comme le montre cette retouche malicieuse du bonhomme qui n'oubliait pas d'inclure son fidèle chat un peu partout), et exploré des lieux aussi étranges et variés que les mondes virtuels. Encore un qu'on aurait imaginé immortel. Mais d'une certaine manière, La jetée (1962) l'avait immortalisée pour un bon moment. Curieusement... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 12 mars 2011

Une journée d'Andréï Arsénévitch.

    Une journée d'Andréï Arsenevitch (1999)."Ils sont arrivés, Andrioucha et Anna Semionovna ! Anna Semionovna n'a pas du tout changé; elle était seulement fatiguée par le voyage et les émotions. Je n'aurais pas reconnu Andrioucha si je l'avais croisé dans la rue : 1,80 mètre à 15 ans ! De grandes dents, un bon, un adorable garçon ! Tout cela sort d'un conte de fées ! Il paraît que Léon a écrit une lettre à Miterrand, qui a écrit une lettre à Gorbatchev et Gorbatchev a aussitôt ordonné qu'on les laisse sortir... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,