jeudi 15 septembre 2016

Danse macabre

    Diable ! Il arrive que nos pas nous mènent en des lieux d'apparence anodine, mais qui cachent des secrets qu'il vaudrait mieux laisser enfouis. Maudit soit Jerusalem's Lot et son église impie, profanée par le Ver ! Vampires, croque-mitaines ou fils du cosmos, dieu Pan obscène ou dieu du Maïs sénile et jaloux.... Ces êtres d'autres époques ou d'autres dimensions frappent sans scrupules et tuent. Mais n'est-ce pas dans l'ordre des choses ? Et si les objets familiers qui accompagnent notre quotidien se mettaient à nous... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 26 juin 2016

Starman

      Un extra-terrestre est poursuivi par l'armée américaine. Il se réfugie chez une jeune veuve et prend l'apparence de son mari défunt. La jeune femme l'héberge et l'accompagne dans sa fuite...   J'ai loupé tellement de récents ciné-clubs de Potzina que quand j'ai vu le thème de juin (les aliens sont parmi nous !), je me suis dit qu'il fallait au moins rattraper le coche sur ce coup, ne serait-ce que pour le grand amateur de science-fiction que je suis. Mais d'aliens parmi nous qui fleure bon l'idée d'une... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 20:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 18 juin 2016

Is there some Ghost in the shell ?

  Coucou les aminches, c'est l'heure de la Twilight Nio.   Un petit billet d'humeur de temps en temps, ça nous fera du bien, surtout que je ne pense pas en abreuver constamment mon blog. Il y a peu je lisais un article très intéressant sur Chris Dancy, "l'homme le plus connecté du monde". Au vu de ce qu'on y comprend, on remarque que Chris est à l'image de notre époque, hyper connecté. Enfin dans son cas, même, über connecté, même. Hypra. Son ascension et sa chute sont révélatrice au fond de notre rapport depuis le... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 19 mai 2016

La saga Vorkosigan : L'Alliance

      Lorsqu'il est affecté à la protection discrète et rapprochée d'une jeune représentante du beau sexe sous l'un des dômes de Komarr, le capitaine Ivan Xav Vorpatril, plus connu sous le nom de Cousin Ivan, s'applique à sa tâche avec zèle, quoique sans la moindre discrétion. Fille d'une des plus puissantes familles de l'Ensemble de Jackson, sa protégée fuit les tueurs qui ont décimé son clan. Mais Komarr n'est pas sûr, et Ivan parvient vite à la conclusion qu'il leur faut gagner Vorbarr Sultana, la capitale de... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 13 avril 2016

Les Hallucinations collectives 2016 du Nio (3)

Suite et fin de notre parcours de cinéphile combattant dans le sud. :)    La veille, j'avais pu avoir une soirée bien arrosée. Aussi, se lever pour reprendre les séances, ce samedi 26 mars n'est pas une mince affaire. Encore heureux que la séance de Men & Chicken n'est qu'à 14h. Prévu pour le 4 mai en salles, le nouveau film de Anders Thomas Jensen, réalisateur des cultes (paraît-il, j'ai rien vu) Bouchers verts et Les pommes d'Adam s'avère une délicieuse comédie noire (dans son propos si on gratte le vernis derrière... [Lire la suite]
jeudi 31 mars 2016

Les Hallucinations collectives 2016 du Nio (2)

   Vendredi 25 mars, on reprend le chemin du Comoedia qui diffuse toutes ces merveilles. Avec à nouveau un Jess Franco, Crimes dans l'extase (1971), dominé (porté littéralement ?) par une Soledad Miranda formidable. Cette fois, je marche bien dedans, c'est probablement le charme de Soledad, petite comète du cinéma qui disparaît rapidement à 27 ans dans un accident de la route en 1970. Quand donc, jusqu'en 1973, une poignée de films avec elle (et tous en majorité par le stakhanoviste Franco dont Vampiros Lesbos) sort plus ou... [Lire la suite]

mercredi 30 mars 2016

Les hallucinations collectives 2016 du Nio (1)

Quand il y a moyen de voir des films à un festival, il ne faut pas me le dire deux fois. En attendant la prochaine cuvée de L'étrange festival, j'étais à Lyon la semaine dernière pour profiter en grande partie de la 9ème édition des Hallucinations collectives. Un petit festival de films qui, dans l'esprit, n'a rien à envier à son frangin parisien d'ailleurs. Car, Oyez, oyez, films étranges, décalés et déviants nous attendent à nouveau, pour le plus grand plaisir des cinéphiles curieux de tous sexes !    ... Après un voyage... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 22 mars 2016

L'Art de Niken Anindita (Megatruh)

Il est difficile de se donner la volonté de brasser un peu tout sur son blog et encore plus dur de s'y tenir. Si je parle régulièrement de musique, cinéma et lecture, j'ai moins de temps hélas pour parler voyages, expos, peintres, dessinateurs ou illustrateurs. Pourtant en cherchant sur mon blog, on trouve un peu de tout. Dans la catégorie dessinateurs, peintres ou illustrateurs, si je veux faire découvrir des artistes que j'apprécie, il faut généralement attendre un post dans l'année, que ce soit pour des fanarts de cinéma ou pour... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 21 mars 2016

Les coucous de Midwich (2)

J'avais précédemment évoqué le livre de John Wyndham, Les coucous de Midwich en le mettant en comparaison avec l'une de ses adaptations ciné, Le village des Damnés de John Carpenter. Je ne résiste pas à y revenir avec cet extrait consistant, un dialogue glaçant avec un des enfants (p.216 de l'édition Présences du futur), qui, je l'espère, vous donnera envie de lire le livre en plus d'être à la fois en quelque sorte en rapport avec l'actualité (et c'est écrit en 1957 !)...   "Cette fois ce fut la fille qui répondit. _ La... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 18 mars 2016

Moto Hagio anthologie

      Dernièrement, Glénat a eu la très bonne initiative de traduire enfin chez nous des oeuvres de Moto Hagio, mangaka culte au Japon depuis les années 70, mais encore largement oubliée chez nous. Et pourtant, au même titre qu'Osamu Tezuka ou Shotaro Ishinomori (qu'on continue de redécouvrir depuis peu aussi), elle est un membre essentiel de la bande dessinée japonaise, un classique. Une auteure culte d'ailleurs, puisque c'est une femme. On peut d'ailleurs se poser la question du pourquoi du comment que ses... [Lire la suite]