dimanche 30 novembre 2014

Plaisirs visuels : Expositions Ghibli et Truffaut

  Pour une fois, je profite d'expositions en cours que tout le monde peut voir (du moins si vous habitez sur Paris ou ses environs ou que vous êtes de passage sur la capitale), au lieu d'y aller les derniers jours (mais y'a moins de monde ce qui m'arrange personnellement). En effet, l'exposition Dessins du studio Ghibli au musée Art Ludique est prévue pour durer jusqu'à mars 2015 tandis que l'exposition François Truffaut à la cinémathèque française est programmée jusqu'à février 2015. Des expositions parfaites pour les... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 9 janvier 2011

Deux de la vague.

    Deux de la vague est l'histoire d'une amitié, une vraie amitié, de celles qui finissent mal. 1950. Jean-Luc Godard a vingt ans, François Truffaut deux ans de moins, ils se rencontrent par amour du cinéma. Bientôt ils fréquentent les mêmes ciné-clubs, écrivent dans les mêmes revues, les Cahiers du Cinéma et Arts. Quand le cadet devient cinéaste avec Les quatre cents coups, qui triomphent à Cannes en 1959, il aide son aîné à passer à la réalisation, lui offrant son scénario, déjà intitulé A bout de souffle... ... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 12 décembre 2010

Antoine et Colette / Baisers volés.

  * Antoine et Colette (Sketch tiré initialement de L'Amour à 20 ans - 1962).* Baisers volés (1968). Curieusement, je vois Antoine et Colette et Baisers volés comme des oeuvres qui se répondent et tracent un parallèle avec les 400 coups, d'où ma volonté de les traiter ensemble malgré la différence de format (un court-métrage pour l'un... qui aurait pu être finalement un film, un long-métrage d'autre part), de traitement (noir et blanc pour le premier, couleur pour le second), de ton... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 9 août 2009

Tirez sur le pianiste (1960)

"Ton silence doit lui paraître bizarre.Faut que tu dises quelque chose, n'importe quoi sinon elle va croire qu'elle t'intimide.Au fond si elle est pas idiote, ce silence est éloquant : il crée une complicité amoureuse.ça, elle est pas bavarde, C'est plutôt le genre sérieux : pas pimbêche, mais digne. La plaisanterie facile, très peu pour elle.Pour qu'elle rit, faut vraiment que ce soit drôle.(grimaçant de dépit) "Ben qu'est-ce qui vous fait rire ?_ C'est votre grimace."Charlie Koller joue du piano dans un... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 15:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 26 juillet 2008

Rois et Reines

  Si vous avez regardés un peu mon "bilan" très nimportenawak, vous avez donc dû voir que j'ai plus qu'apprécié le film de Desplechin. Je suis en général très regardant sur nos propres films, considérant qu'après la "révolution" de la Nouvelle Vague, quelque chose à été pris en compte, cette très large politique des auteurs qui, en grande partie, a émergée du giron de la revue des Cahiers du cinéma. Desplechin n'y échappe pas, ancien chroniqueur au même titre d'ailleurs qu'Assayas et Téchiné et si on veut remonter encore plus... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,