lundi 28 octobre 2013

En direct de la planète Marker...

  Quand je ne suis pas pris dans les diverses sorties artistiques (hier par exemple, rencontre entre fans de dessins), cinéma (dernièrement Prisoners et 2 visionnages de Gravity en attendant un troisième. Mais aurais-je le courage ou l'envie de faire une chronique, bonne question) ou expositions, je me suis fixé le programme conjointement à l'exposition Chris Marker au centre Pompidou, de visionner de nombreuses oeuvres du regretté cinéaste (curieusement je n'ai toujours pas eu le temps d'aller voir l'exposition en elle-même).... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 8 août 2012

Et pour quelques Marker de plus...

Comme je l'avais laissé entendre ici, un peu de Chris Marker encore en rab, que je sors de mes souliers...     ==========   Chats perchés (Chris Marker - 2004).   Le cinéaste (écrivain, résistant, documentariste, poète, voyageur, explorateur du web... et j'en passe), se proposait d'évoquer à la fois un étrange chat jaune souriant et omniprésent sur les murs tout en dévoilant deux à trois années assez chargées en France. Manifestations (anti-Raffarin, pro-Raffarin, sans-papiers, guerre en Irak et mensonges... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 9 mars 2011

Si j'avais quatre dromadaires

    Si j'avais quatre dromadaires (1966).   « Avec ses quatre dromadairesDon Pedro d’AlfaroubeiraCourut le monde et l’admira.Il fit ce que je voudrais faireSi j’avais quatre dromadaires. »Extrait du "Bestiaire ou Cortège d'Orphée" de Guillaume Apollinaire, livré tel quel au début du film. Ma connaissance de l'oeuvre de Marker se limitait comme pour beaucoup de gens à un visionnage de La Jetée (1962) et quelques courts extraits de Lettre de Sibérie (1957). Autant dire donc que... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,