"La vengeance est un plat qui se mange froid"
Proverbe Klingon.


Beaucoup auront vu cette phrase dans Kill Bill vol.1 montrant là l'ouverture cinéphile vers la SF de mr Tarantino (dis Quentin, c'est quand que tu nous fais de la SF ? ) et pourtant cette phrase vient de ce film.
De la bouche de Khan, ancien renégat terrien, pire ennemi de Kirk et qui compte bien lui faire passer un sale quart d'heure...
En route pour les hostilités...

http://www.dvdfr.com/images/dvd/cover_200x280/3/3560.jpg

Comme pour les autres Star Trek (sauf film I) c'est l' édition simple et la jaquette est la moins belle de tous les anciens star Trek, mais c'est du chipotage parce que le film en lui même est bien. Très bien même, même si inférieur au I qui est un chef d' oeuvre métaphysique.

Ce star trek est donc une nouvelle histoire au sens propre du terme puisque tout évolue selon une chronologie bien précise. Cette histoire forme aussi un triptique avec le III et IV (les films reprennent les vaisseaux des épisodes précédents et s'inscrivent donc dans une certaine continuité temporelle).

C'est aussi au vu du succès unanime (critique et public) remporté par le premier film, une nouvelle manière de remettre le couvert, et celà de fort belle manière. 

Certes, James Horner (mr Titanic et aliens) à la musique est moins lyrique que le grand Jerry Goldsmith (mr Alien le 8e passager  http://dougall.variclier.free.fr/images/love.gif ) mais dans les phases d' actions il se taille la part du lion.
Certes, les effets spéciaux ne sont plus de Douglas Trumbull (mr 2001 et Blade Runner  http://dougall.variclier.free.fr/images/love.gif  ) mais de ILM, la maison de papa Lucas, ce qui n'est pas rien non plus hé ! 
A noter au passage que les effets spéciaux malgré leur infériorité au premier film restent plausibles et agréables et puis l' image de synthèse pointe le bout de son nez, si si. Juste un court passage nous montrant l' étendue du projet Génésis en développement mais quand même...
Si vous aimez les effets spéciaux de TRON, vous n' y verrez pas trop d' inconvénients  http://dougall.variclier.free.fr/images/dent.gif

Le son est en surround 4.0 pour France et espagnol (haha et mono pour les italiens) et petite injustice, en 5.1 en V.O. Au passage la V.O s' avère excellente mais la VF n'est pas en reste puisqu'on retrouve les doubleurs du premier film donc chouette. 

Ce Star Trek en profite comme le premier pour inviter d'autres acteurs, de nouveaux personnages. On appréciera donc SAAVIK (chouette une femme) en vulcaine capitaine mais on râlera un peu sur David, le fils caché de Kirk (sale gosse va) dont le jeu s'avère moyen ainsi que Khan qui cabotine un peu trop...

Cet épisode II s' avère des plus ambitieux dans ses idées, ainsi un méchant de la série classique refait son apparition (les fans ont dû être content, les autres peinent à suivre un peu --hein il vient du XXe siècle ? C'est quoi l' embrouille ?), Khan qui désire sa revanche sur Kirk tout en s' emparant d'un dispositif avancé, le projet Genésis, dont la grande force est de faire émerger la vie en améliorant et accélérant le processus sur des planètes inhabitées. D'où le problème en substance, peut on jouer à Dieu au risque de compromettre peut être des formes de vies déjà pré éxistantes au niveau embryonnaire peut être ?

Ensuite, grande nouveauté, radicale, il y a du sang qui gicle dans ce star trek.

Bon c'est pas la foire du gore non plus, mais certains plans (l'oreille de Tchékov et le parasite qui en sort en faisant gicler le sang, les cadavres dont un visage en gros plan) profitent d'un semi état choc pour relancer l' histoire et celà n'est pas des plus négligeable non plus.
L'idée des petites bestioles dans la tête n'est pas nouveau dans la SF mais reste toujours aussi plaisante.

Et la bataille navale finale dans la nébuleuse brouillant toute formes de communication et vision est un grand moment de duel digne des westerns (l' attente qui monte).

Et puis Spock meurt à la fin en tentant de sauver l' enterprise....Et ça c'était risqué à faire.
Et c'est beau et triste....

Synopsis :
A bord de l' USS enterprise de la fédération des Planètes Unies (Starfleet), l' Amiral James T Kirk (William Shatner) accomplit une mission d' inspection de routine. Il reçoit un appel urgent du laboratoire spatial Regular ONE.
Khan, brillant renégat sur Terre au XXè siècle, et vieil ennemi de Kirk, s' est emparé d'un dispositif ultra-secret : le projet Génesis. A la tête d'une bande de surhommes génétiques, Khan menace l' Univers entier....

Bref pour finir que pourrions nous dire ?

Les seuls points noir seraient le cabotinage de certains acteurs (Khan !), certains costumes trop kitsch (les hommes de Khan) et les effets spéciaux parfois plan plan mais il faut aussi tenir compte de la date (1982) du film alors bon...
Et puis Star Trek n'a pas le luxe de se refaire un lifting à la papa Lucas (qui bidouille un peu trop ses trucs en multiples remastérisations pouvant énerver...) et puis tant pis, ça garde son charme hein.

Bref pas un chef d' oeuvre comme le premier film, mais un bon film qui a ses qualités. Un bon moment à passer en famille quoi et pourquoi pas ?