freakaffiche

 

Avec humour et originalité, les réalisateurs, dont Morgan Spurlock (Super Size Me) et Seth Gordon (Comment tuer son Boss ?) mettent en scène de maniere ludique les lois de l’économie pour expliquer les comportements des individus en société. Mêlant culture populaire, théories sérieuses et vérités statistiques, FREAKONOMICS pose des questions en apparence saugrenues et met en évidence des liens de cause à effet totalement inattendus. On découvre ainsi que rien ne vaut une bonne récompense !

Le bakchich généralisé à l'école permet-il d'avoir de meilleures notes ? L'argent ne fait-il pas le bonheur ? Le prénom choisi par vos parents forge-t-il votre destin ? Les lutteurs de sumo sont-ils véritablement au dessus de tous soupçons ?…

 

freak1

freak2 

 

Freakonomics est l'adaptation d'un best-seller de l'économiste Steven Levitt et le journaliste Stephen Dubner, distribué par Zylo en dvd depuis le 15 mai. Le film est l'oeuvre de plusieurs réalisateurs qui ont justement le bon goût de faire apparaître nos deux compères en tant que narrateurs/personnages principaux/maîtres d'oeuvres de ce qu'on voit. Je n'ai pas lu le livre mais je me doute qu'il est constitué d'un nombre conséquent de questions que l'économie tente de résoudre d'une manière ou d'une autre et que donc, une sélection de ce qui a dû être traité pour le documentaire fut effectuée. En l'état et même si un film ou documentaire à sketchs est un exercice difficile (surtout s'il n'y a pas un même thème commun ou une récurrence des sujets et personnages) et que celui-ci récupère du même coup d'inévitables problèmes de rythme (dû au fait qu'il aurait sans doute dû conserver une durée égale pour chaque question traitée), c'est quand même une très bonne surprise.

 

freak3

freak4

 

Le doc part donc de plusieurs questions à priori banales pour tenter d'y répondre par l'apport de données chiffrées. Chiant pour les non-matheux ? Que nenni chers amis. Car l'humour et un aspect hautement social s'en mêlent et chacun pourra y trouver son compte suivant des questionnements et idées qui lui sont bien personnelles. Par exemple, je m'interroge depuis longtemps sur le rôle des prénoms (quel nom donner à son enfant par exemple) et les incidences qu'il pourrait y avoir parfois en société par la suite, autant dire que je suis ravi que ce problème soit traité. Sur le long terme, il faudra noter quand même qu'on adhérera pas forcément à tout. Sans doute par manque de temps et volonté de rester cohérent de bout en bout dans sa ligne "éditoriale", on pourra trouver dommage que certains points puissent être longuement abordés (sur la question de la triche chez les sumos, le doc se permet de fascinantes digressions sur un univers cloisonné qui peut être amené à faire disparaître des témoins gênants afin de ne pas salir l'honneur) et d'autres non ou pas assez (la relation avec la natalité, la nouvelle génération --qui se bâtit en réaction à la précédente--, et la criminalité. J'étais un peu coi. J'aurais personnellement supposé que la chute du régime de Ceausescu mis en parallèle aurait permis d'apporter un peu de sable dans l'engrenage économique. Je ne sais pas moi mais par exemple : est-ce que la chute d'une dictature n'aurait-elle pas permis de faire baisser d'une certaine manière la vente d'armes expatriées à bas prix vers les USA et dont peuvent profiter les minorités pour une somme bien plus dérisoire qu'une pétoire made in americana ? Voilà une question que je me suis posée et à laquelle visiblement on a pas jugé de penser aussi. Flûte).

 

Au final, un sympathique documentaire recommendé à tous ceux qui comme moi se posent des questions, et je pense qu'ils sont assez nombreux. Par contre, titre reçu dans le cadre des opérations dvdtrafic avec Cinetrafic, il est un peu dommage d'avoir reçu un exemplaire presse gravé avec juste le film, pas de menus chapitres ou de bandes-annonces menant à d'autres films distribués par Zylo. En somme ce n'est pas gênant étant donné qu'il s'agit d'un documentaire donc un objet destiné à passer à la télévision, on sait que la qualité n'est certainement pas la priorité des réalisateurs, mais voilà pour le coup c'est un poil frustrant...

 

* Retrouvez aussi cette chronique sur sa fiche Freakonomics sur Cinetrafic.

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Documentaire ainsi que la catégorie Film 2012.

Distribué par Zylo.