vendredi 27 mai 2011

Week-end.

      Un couple de bourgeois parisiens, Roland (Jean Yanne) et Céline (Mireille Darc), part sur les routes du week-end pour rejoindre une belle-mère dont l'héritage est fortement convoité. Pourtant ce voyage somme toute anodin se transforme rapidement en une odyssée régressive vers la barbarie et la mort...     "C'est un film qui déplaira sûrement à la majorité des spectateurs... Parce que c'est méchant, grossier, caricatural, dans l'esprit de certaines bandes-dessinées d'avant-guerre. C'est plus... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 6 mai 2011

Une femme mariée (1964)

  Charlotte (Macha Meril), pigiste pour un magasine de mode féminin est mariée à Pierre, pilote d'avion, et entretient clandestinement une relation avec Robert, acteur. Lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte... Qui est le père ?   Entre les deux énormes films "mastodontes" de 1963, Le mépris et 1965, Pierrot le fou, Jean-Luc Godard signe une poignée de films singuliers mais attachants, petits films tous en noir et blanc entre deux monuments ornés de couleurs somptueuses que tous les cinéphiles ont généralement vus (et... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 3 avril 2011

Je vous salue, Marie.

    L'histoire de la vierge Marie, élevée ensuite au rang de sainte après avoir mis au monde l'enfant Jesus, ici revisitée à la sauce Godardienne.   Avant d'aborder ce film, il me semble judicieux d'évoquer le court-métrage d'Anne-Marie Miéville, "le livre de Marie", placé alors juste avant le film (sur la VHS), ou en bonus de l'édition récente trouvable dans l'énorme coffret Godard (car le film de Godard eu, on s'en doute, son lot de problème avec les autorités catholiques essentiellement et pendant longtemps,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 11 mars 2011

Prénom Carmen

    Carmen, une jeune femme, visite son Oncle Jean à l’hôpital pour lui demander qu’il lui prête sa maison à Trouville. Elle le convainc que c’est pour un tournage. En fait, avec ses copains, elle fait un hold-up dans une banque. ça tourne mal et elle s’enfuit avec Joseph un jeune gendarme qui avait essayé de la menotter. Ensemble, ils entament une histoire d’amour. Il est arrêté, jugé puis acquitté « pour passion », Carmen l’entraîne dans un nouveau coup dans un grand hôtel. Avec son oncle Jean qui croit y... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 8 mars 2011

Le petit soldat.

"Pour moi le temps de l'action a passé, j'ai vieilli. Le temps de la réflexion commence."       1958. La France doit faire face à la guerre d’Algérie. Bruno Forestier, déserteur, travaille en Suisse pour le compte d’un groupuscule d’extrême droite. Ses amis le soupçonnent de pratiquer le double jeu et le mettent à l’épreuve en lui ordonnant d’assassiner un journaliste de Radio Suisse…   Bon, autant commencer par un Godard facile. Le petit Soldat, sorti en 1960 est en fait le second film de Jean-Luc Godard,... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 8 mars 2011

La Godardistique.

  Comme on a l'habitude de dire, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et c'est sans doute vrai. Il a fallu que je m'absente de mon blog parce que j'hébergeais une amie qui ne connaissait pas bien Paris (cela dit, j'aime faire le guide touristique) pour que je me plonge à la fois dans le cinéma de Chris Marker et celui de ...Jean-Luc Godard. Oui, vous avez bien lus. Non pas que j'aime dorénavant son cinéma (je reste encore pleinement vissé à ma position, à savoir que je trouve pas mal ce que le cinéaste suisse a... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 9 janvier 2011

Deux de la vague.

    Deux de la vague est l'histoire d'une amitié, une vraie amitié, de celles qui finissent mal. 1950. Jean-Luc Godard a vingt ans, François Truffaut deux ans de moins, ils se rencontrent par amour du cinéma. Bientôt ils fréquentent les mêmes ciné-clubs, écrivent dans les mêmes revues, les Cahiers du Cinéma et Arts. Quand le cadet devient cinéaste avec Les quatre cents coups, qui triomphent à Cannes en 1959, il aide son aîné à passer à la réalisation, lui offrant son scénario, déjà intitulé A bout de souffle... ... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 17:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,